Fenerbahce: Une sale soirée pour Benzia et Slimani, pas épargnés par les critiques

0
360

Encore une sale soirée pour Slimani et Benzia
Islam Slimani et Yassine Benzia ne joueront plus de match de coupe de Turquie, et pour cause, leur équipe Fenerbahce s’est fait éliminer hier en 1/8 de finale. Après une première défaite à l’aller 1-0 avec une tonne d’occasions ratées par l’attaquant des Verts, ce dernier a fait preuve une nouvelle fois d’une grande maladresse hier à domicile ; il n’a pas pu trouver le chemin des filets et les nombreux ratages du Fener’ ont été payés cash, puisque l’équipe a encaissé un but et a essuyé une 2e défaite en une semaine contre Umraniyespor, quittant la compétition la tête basse.
Dans un stade vide, en présence d’une poignée de fans adverses, Islam a trouvé toutes les peines du monde à marquer ce but tant espéré, qui pouvait le libérer. Les supporters du Fener’ suivaient le match devant le petit écran et n’hésitaient pas à critiquer le joueur sur les réseaux sociaux ; le rendement était tellement catastrophique qu’ils n’ont pas épargné Benzia ou encore Valbuena ou même Frey et Ayew, mais les propos tenus contre Islam étaient très sévères.
Un article blessant
Quelques instants après le coup de sifflet final, Slimani a été bombardé de critiques ; un site turc est même allé jusqu’à comparer la valeur du club d’Umraniyespor au marché, avoisinant les 3,5 millions € aux revenus annuels de l’Algérien au Fener’. D’après cette source, Islam toucherait 4,2 millions/an, soit plus que la valeur du bourreau des Istanbuliotes hier, en mentionnant que le prêt de l’Algérien est un fiasco et invitant les dirigeants à le transférer dès cet hiver.
En même temps, les médias ont révélé que l’arrivée d’Adebayor n’est qu’une question de temps ; le club aurait même ciblé un attaquant cap-verdien évoluant au Spartak Moscou, à savoir
Ze Luis, pour renforcer l’attaque. Un plan d’urgence a été donc actionné, en attendant de savoir où atterrira Islam, pisté par des clubs anglais comme Fulham, Southampton ou encore West Bromwich et Séville en Espagne.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here