Sollicité par Belmadi, Maxime Lopez veut jouer l’Euro avant de prendre sa décision

0
306

Outre Houssam Aouar, la pépite de l’O Lyon, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, s’intéresse également à une autre pépite formée dans les écoles françaises. On fait allusion au jeune milieu de terrain de l’O Marseille, Maxime Lopez, qu’il veut avoir dans son effectif en prévision de la prochaine CAN.
Le Marseillais, auteur de 23 apparitions cette saison dont 19 comme titulaire pour 1 but marqué et 3 passes décisives toutes compétitions confondues, n’a jamais fermé la porte pour ce qui est de représenter l’Algérie à l’échelle internationale.

«Maman est de Béjaïa et je respecte beaucoup la sélection algérienne, ça serait un bon choix qui rendrait n’importe qui fier, on verra bien si on va me convoquer», c’était une déclaration faite par l’Olympien en mars 2018.
Presque une année après, Maxime a gagné de l’expérience et sait certainement un peu plus sur la trajectoire qu’il compte donner à sa carrière sportive. Va-t-il imiter son frère aîné, Julien Baila, qui avait joué pour les Fennecs lors du Mondial 2009 des U17 disputé au Nigéria ou espérera-t-il que Didier Deshamps pense à lui pour jouer en sélection française sachant que son secteur est pléthorique et ultra concurrentiel ? Le penchant serait pour la première éventualité sachant que Djamel Belmadi, sélectionneur national, a montré son intérêt pour le milieu de terrain de 21 ans.

Il aurait même pris contact avec son entourage afin de le persuader de dire « oui » au Club Algérie. Ce qu’il faut savoir sur le lutin de 1m67 c’est qu’il est assez technique en dépit de sa petite taille. C’est quelqu’un doté d’une bonne lecture et vision du jeu. Selon, Serge Obré, responsable de l’école de foot du FC Burel avec lequel Lopez a fait ses premiers pas avant de rejoindre le centre de formation de l’OM.
Le technicien parle d’un garçon qui a «un sens inné du déplacement» et sait «se servir des espaces malgré son petit gabarit.» Il y en a qui lui ont trouvé des similitudes avec un certain Samir Nasri.

Un autre Franco-algérien qui a essayé de marcher sur les traces de Zidane et opté pour les « Tricolores ». Et même si Maxime n’a pas d’énormes chances de finir chez les Champions du Monde 2018 dans un avenir proche voire lointain, il n’en demeure pas moins qu’il ne serait pas pour l’heure trop pressé pour rejoindre la sélection algérienne.
Selon certaines informations, il souhaiterait plutôt disputer le prochain Euro en juin avec la sélection de France espoirs.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here