EN: Avec qui dans l’axe de la défense ?

0
211

Mandi performant avec le Bétis Séville, Tahrat forfait
L’axe central, de nouveau le casse-tête de Belmadi

Suspendu face au Togo lors de la dernière sortie des Verts, Aïssa Mandi sera de retour lundi prochain à l’occasion du stage en prévision des deux matchs des Verts. Pour rappel, la première rencontre se jouera face à la Gambie le 22 mars, et ce, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 prévue cet été en Egypte. Alors que le second match se disputera face aux Aigles de Carthage le 26 de ce mois. Deux matchs tests en vue de la préparation de la coupe d’Afrique des nations sur lesquels Djamel Belmadi compte beaucoup pour peaufiner son team. Mais malheureusement, les nombreuses blessures de certains éléments viennent perturber les plans du coach national. Et parmi ces joueurs, on citera Mehdi Tahrat qui constituait l’un des piliers de l’axe central de la défense de notre équipe nationale. Du coup, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille est contraint de trouver des solutions car jusque-là on ne connaît pas si le joueur messin sera prêt à temps pour prendre part à la CAN. Il est clair que les solutions existent, à l’image de Djamel Benlamri, Ramy Bensebaïni ou même Ilyias Hassani. Mais la solution qui semblerait la plus plausible et la plus adéquate au vu de ses prestations avec son club espagnol du Real Bétis à l’heure actuelle c’est celle d’Aïssa Mandi.

Belmadi le préfère à droite
Aïssa Mandi qui pour la première fois depuis qu’il avait rejoint l’EN n’a pas été titularisé par l’entraîneur national lors du match aller face au Bénin le 12 octobre dernier. Mais ce dernier fut reconduit dans le 11 rentrant quatre jours plus tard face à cette même équipe béninoise. Sauf que c’est comme arrière droit que Djamel Belmadi l’avait aligné lors de cette confrontation lui préférant dans l’axe Mehdi Tahrat et Ramy Bensebaïni. Du coup, on pourrait déduire que c’est le poste d’arrière droit que lui préfère Djamel Belmadi, mais en la présence d’Youcef Atal il est difficile de jouer dans ce couloir de la défense. C’est pour dire qu’au vu de ses performances avec le Bétis Séville, qui ont même poussé certains médias étrangers à affirmer l’intérêt du grand Manchester City à son égard, du côté du staff technique national il serait peut-être nécessaire de revoir certains schémas avec le replacement de Mandi dans l’axe, en tentant de lui trouver le joueur avec qui il constituerait la paire complémentaire capable de faire face aux ténors africains lors de la prochaine CAN.
Tel serait peut-être un des chantiers de Belmadi et ses adjoints à partir de lundi prochain au Centre technique national de Sidi Moussa pour
trouver une arrière-garde solide à l’issue des deux prochains matchs de notre équipe nationale.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here