EN: Les joueurs qui ont gagné des points et ceux qui en ont perdu durant le stage de mars

0
506

C’est donc mardi soir qu’a pris fin le stage du mois de mars pour les Verts, un stage qui aura été riche en enseignements, et qui a aussi caché une série d’imprévus qui ont quelque peu dérangé Belmadi dans son travail.
Désormais, ça ne parlera dans les médias que de la liste des 23 pour la CAN, en plus du tirage au sort du 12 avril prochain, c’est la seule grande annonce attendue du côté de la FAF, il faut dire qu’avec Belmadi il y a toujours eu des surprises, et on risque d’en voir encore, car au vu du déroulement de ce dernier stage, beaucoup de travail reste à faire pour arrêter une liste cohérente et équilibrée. En conférence de presse, avant le début du stage, Belmadi a laissé entendre que sa liste était équilibrée, c’était l’avis aussi de la plupart des médias qui n’ont pas trouvé grand-chose à critiquer, si ce n’est peut-être l’absence d’un Belfodil ou l’étonnement suite à la mise à l’écart inattendue de Brahimi, Mbolhi ou même de Slimani et Bentaleb, mais le coach a trouvé quoi dire et a réussi à convaincre. Convaincre justement, c’est la chose que beaucoup d’entre les joueurs retenus n’ont pas forcément réussi à faire, car ce stage a été riche en enseignements, ça sera une sorte de feuille de route pour Belmadi en vue de l’établissement de la liste des 23, il y a eu des gagnants et des perdants, des bons points il n’y en a pas eu beaucoup, et la concurrence a été rude dans certains postes, à un point où certains n’ont pas eu la chance de jouer et éventuellement sauter sur l’occas’, voilà en résumé l’évaluation du stage, des deux matches, qui nous renseigne sur ce à quoi pourrait ressembler la liste de l’ultime stage avant la CAN.
.

Dans la cage
Tout dépendra de Mbolhi
La grande surprise a été annoncée par Belmadi la veille du début du stage : Mbolhi n’est pas convoqué et c’est un choix, autrement dit sa blessure n’a aucun lien avec sa mise à l’écart, intrigante décision pour le number one de l’EN depuis 2010, mais Belmadi voulait profiter de cette ultime chance pour voir Zeghba et Oukidja, car apparemment, Doukha c’était pour lui une valeur sûre, mais la blessure de Zeghba a permis au coach de confirmer ce qu’il pensait de Doukha, avant de découvrir Oukidja, le Messin a fourni un match assez correct, avec une petite erreur qui aurait pu devenir grande, mais sur l’ensemble du match, le public a découvert une valeur sûre, son comportement avec ses équipiers, avec sa défense, comment il suivait les actions, ses réflexes et sorties, tout était positif et a confirmé la réputation acquise par Alexandre avec son club, leader de la Ligue 2 française. Pour la liste de la CAN, les choses sont plus claires, et tout dépendra de Mbolhi opéré dimanche dernier a Paris, il va entamer une périlleuse période de convalescence et le retour pourrait se faire dans 40 jours, s’il revient, Doukha et Oukidja devraient l’accompagner en Egypte, Zeghba et Gaya dans l’ordre seront prêts à rejoindre la liste.

Défense
Hassani le grand perdant, Atal et Fares confirment
En défense, le coach avait prévu une série de tests et d’examens, et beaucoup d’éléments ont échoué, idem pour certaines associations, à l’image de la paire Abdellaoui et Halliche qui n’a pas convaincu, Benlamri et Mandi n’a pas été non plus fameuse, même si le coach paraît assez satisfait du rendement individuel du Sévillan, Benlamri a laissé paraître des signes de baisse de forme, il a commis beaucoup de fautes, et va devoir travailler plus s’il veut arriver en Egypte dans la peau d’un titulaire, l’absence de Tahrat avec qui il s’entend bien lui a joué un sale coup. Convoqué pour la 2e fois, Hassani a échoué pour la 2e fois à arracher du temps de jeu, on voit mal comment il sera du voyage en Egypte si Belmadi n’a pas pu lui faire confiance dans des matches sans enjeu. Sur les côtés, Atal, à droite, a confirmé que personne ne peut lui chiper sa place, il a montré contre la Tunisie que lui aussi il pouvait défendre quand il devait le faire, sa doublure Loucif a aussi impressionné mais il n’a rien gagné pour autant, l’option de prendre Mandi comme latéral et central au même temps, reste plausible. De l’autre côté, Fares a prouvé que jouer en Série A et être convoité par des ténors du championnat était une preuve de solidité, il a fait un match plein contre la Gambie en étant au four et au moulin derrière comme dans les offensives, il a rendu une bonne copie comparé à Bensebaïni, il postulera pour une place dans le onze, étant donné que sa présence dans les 23 semble assurée.

Milieu
Les blessures chamboulent les plans, Taïder échoue à nouveau
Avant le début du stage, on annonçait que le milieu du terrain allait être l’énorme chantier de Belmadi, c’est dans cette optique qu’il a fait appel à quelques trouvailles du stage des locaux comme Boudaoui et Benkhemassa, il a aussi actionné l’option Lekhal qu’il avait déjà repéré avant novembre dernier, il a misé tout sur ce joueur après la blessure contraignante de Chita, mais voilà que le Normand se blesse à son tour, en 12 minutes Belmadi n’a pas pu voir ce qu’il voulait. Du coup Abeid qui a fait un match plein contre la Gambie a bénéficié d’une nouvelle chance, un nouveau temps de jeu, qui lui cause une légère blessure, mais au bout, il confirme qu’on peut compter sur lui, Boudaoui a aussi laissé une bonne impression avant d’aller en héros aider les U23 contre la Guinée équatoriale, Benkhemassa a eu sa chance, aussi, et la plus grosse déception reste celle de Taïder qui a du mal à se libérer en sélection, à l’image de son équipier écarté, à savoir Bentaleb, il s’exprime mal avec l’EN, rien à voir avec son rendement avec l’Impact où il bénéficie cependant de plus de liberté de circulation dans la longueur du terrain. Le milieu reste un chantier ouvert, et des surprises pourraient intervenir dans ce compartiment, mais sauf surprise, les Abeid, Bennacer et Feghouli, sont quasi assurés de revenir.

Attaque
Une place à prendre à gauche, Bounedjah attend une doublure
En attaque, 2 grosses certitudes se dégagent : Bounedjah en avant-centre et la nouvelle coqueluche Adam Ounas, ces deux éléments ont fait l’unanimité malgré un temps de jeu réduit, ils arrivent à chaque fois à attirer l’attention du coach et l’admiration du public. Mahrez l’autre ailier droit a du mal à enchainer 2 matches du même niveau en sélection, mais pas au point d’être écarté vu son génie qui pourrait être exploitable à tout moment. Sur l’autre côté, les cartes ont été redistribuées en l’absence de Brahimi, Belaïli qui a été bon au Qatar en décembre a bénéficié d’une nouvelle chance, il n’a pas été flamboyant, Benrahma le nouveau venu a eu lui aussi une partie face à un adversaire solide qu’est la Tunisie, mais hélas pour lui, il n’a pas brillé, et lorsqu’on sait que Brahimi n’est pas définitivement écarté, on se demande si Belmadi ne va pas choisir le duo Brahimi-Belaili qui semble avoir plus d’atouts, du moins pour le moment. Au poste d’avant-centre, l’examen a été rude pour Darfalou et Naïdji, certains les ont même condamnés, ils ont raté leur chance et Belmadi sera appelé à chercher une doublure pour le grand Baghdad, le nouveau serial buteur de la sélection. Et là on se demande si Slimani ne va pas bénéficier de cette maladresse, il devra cependant revenir de très loin, rejouer et marquer, sinon, d’autres options existent encore, celle de Belfodil ou même de Soudani qui ne perd pas espoir de revenir, de rejouer et réapparaître dans les plans de la sélection pour la CAN, certes il n’aime pas jouer en avant-centre, mais dans le système de Belmadi il pourrait trouver une place qui lui conviendrait. En somme, le stage du mois de mars, a permis de connaître mieux le groupe, mais la porte n’a pas été fermée, des places sont encore à prendre, puisque selon l’état des lieux qui vient d’être fait 15 joueurs seulement sur les 23 retenus ce mois-ci auraient validé leur billet pour l’Egypte en attendant de confirmer en club en jouant régulièrement et en évitant les blessures, les 8 autres places vont allumer la concurrence, rien n’est encore joué, d’ici juin, tout peut arriver.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here