Le père de Victor Lekhal se confie sur son fils

0
2208

 

Retenu pour la première fois avec la sélection nationale, le joueur Victor Lekhal n’a joué que 12 minutes face à la Tunisie avant de céder sa place en raison d’une blessure. A l’issue du match, le coach national, Djamel Belmadi, avait indiqué en conférence de presse que le sociétaire du Havre souffrait d’une luxation de la rotule et qu’il en aurait pour un mois et demi d’absence. Pour autant, contacté par nos soins le lendemain du match, Lekhal nous a assuré pour sa part qu’il ne savait pas avec exactitude la nature de sa blessure, précisant qu’il devait attendre les résultats des examens médicaux qu’il allait effectuer. Hier, le père du joueur, Mehdi Lekhal, interrogé par le site, lecourriercauchois.fr, a confié que finalement son fils souffrait d’un «gros hématome». Par conséquent, son absence des terrains ne devrait pas être si longue que cela.

«Ses origines algériennes viennent de son grand-père»
Le père de Victor Lekhal a exprimé sa fierté de voir son fils représenter les couleurs de la sélection nationale. «Je suis content pour Victor. C’est touchant, ça me fait drôle. C’est assez exceptionnel par rapport à son parcours. Ça peut aller vite dans le foot», a-t-il dit avant d’évoquer les origines algériennes du joueur : «C’est mon père Hamed qui était Algérien, le grand-père de Victor. Lorsqu’il a débarqué en France, il était arrivé à Sète. Je ne sais pas comment il est venu en Normandie mais je suis né à Dieppe. Même s’il ne l’a pas connu, j’aurais bien aimé que mon père puisse voir Victor avec le maillot des Fennecs.»
«Il a prévenu Belmadi qu’il allait se marier en juin»
Mehdi Lekhal a confié que son fils ne pouvait pas rejoindre la sélection nationale lors des mois précédents puisqu’il n’avait pas encore eu son passeport. «L’année dernière, c’était trop juste au niveau du passeport et de la demande de la double nationalité», avant de souligner que le joueur qui peut prétendre à une place parmi les 23 joueurs retenus pour la prochaine CAN va se marier justement juste avant le coup d’envoi de ce tournoi continental. «Victor se marie en juin juste avant la CAN. Il a prévenu le sélectionneur de la situation. Tout était déjà réservé», a-t-il conclu.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here