Belmadi clôt les dossiers Aouar et Delort

0
398

Déjà lors de sa dernière conférence de presse animée au début du précédent stage des Verts au Centre technique national de Sidi Moussa, Djamel Belmadi avait affirmé haut et fort qu’il n’avait ni discuté ni parlé avec Houssam Aouar.
Accusant même certains de colporter des rumeurs et des mensonges concernant ce dossier. «Alors on dit que moi j’ai rencontré Aouar et que ce dernier m’a demandé de lui laisser du temps et qu’il allait réfléchir et qu’on verra d’ici la CAN. Je pense que ça fait trop de si, et moi en tant que sélectionneur algérien je ne peux pas me permettre ça quel que soit le nom du joueur, car l’Algérie et son équipe nationale sont au-dessus de tout», avait affirmé le coach des Verts. Il faut dire que même si Belmadi avait nié tout contact avec le joueur lyonnais, l’espoir de voir Aouar jouer la CAN n’était pas définitivement écarté surtout si celui-ci venait à exprimer le vœu de vêtir le maillot national. Toutefois, et depuis hier, la question de savoir si Aouar prendra part ou non à la CAN est définitivement close, et c’est Djamel Belmadi en personne qui a mis un terme à cela avant-hier sur la chaîne Bein Sport.

«Aouar, ce n’est pas à moi de le convaincre»
«Encore une fois, je n’ai ni rencontré ni parlé avec Houssa Aouar, mais je connais sa position, il a un championnat d’Europe Espoir à préparer avec l’équipe de France. Il ne sera pas à la CAN 2019, ça, c’est sûr. Ajouter à cela que je n’ai pas à convaincre Aouar, c’est à lui d’avoir envie et même plus que ça de venir porter le maillot de l’Algérie. Il y a d’autres joueurs qui se sont retrouvés dans cette situation et qui eux ont choisi. Je n’ai même pas à lui expliquer les tenants et les aboutissants, il les connaît déjà», a expliqué le sélectionneur national.
Aussi et au cours de ces derniers jours, on évoque avec insistance la probable venue d’Andy Delort en équipe nationale. Un attaquant qui a inscrit 14 buts cette saison, mais qui a surtout émis le vœu de jouer pour les Verts allant même à entamer les procédures administratives afin d’obtenir son passeport algérien. Mais là aussi et d’après les propos de Djamel Belmadi, on comprend que ce joueur ne sera pas concerné par la CAN.

«Delort ? C’est risqué de sélectionner un nouveau joueur»
«Cela fait un an que je suis à la tête de la sélection algérienne, c’est à la fois beaucoup et pas beaucoup, parce que ce n’est que 4 ou 5 dates FIFA. Au final, ce n’est qu’un mois vécu ensemble avec les joueurs. D’abord, il a été très actif dans sa communication et pour obtenir ses papiers. Moi, je ne me rappelle pas avoir vu une procédure de renouvellement de papiers qui dure aussi peu de temps, il doit avoir des connaissances et des privilèges, c’est sûr (rire). Mais ce qu’on retiendra et plus sérieusement c’est sa motivation car j’ai toujours dit que tout Algérien en possession de son S12 sera sélectionnable», a précisé Belmadi, mais tout en déclarant aussi face à l’insistance des présents qui ont évoqué ses 14 buts et 7 passes décisives et que Delort pourrait apporter de la concurrence et faire bouger les choses en équipe nationale devant, Belmadi dira :«Personnellement, je trouve que c’est risqué de sélectionner des joueurs qui n’ont jamais fait partie du groupe. Après vous me dites qu’il a marqué 14 buts, il y a d’autres joueurs aussi qui ont marqué autant. Mais je le précise encore une fois, tout joueur algérien est sélectionnable et peut débarquer en équipe nationale.» C’est pour dire que Djamel Belmadi fera confiance au du moins pour la prochaine CAN à des éléments avec qui il a déjà eu à travailler depuis qu’il a pris les rênes du staff technique national l’été dernier.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here