EN: Voici les doutes de Belmadi

0
396

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, n’a pas encore dévoilé sa liste des 23 qui iront en Egypte disputer la CAN. Il avoue avoir encore des doutes sur certains postes, même si globalement dans sa tête la liste est établie.
A quelques jours du dévoilement de la liste de Belmadi pour la prochaine CAN, le sélectionneur national semble avoir encore quelques petits doutes sur certains postes comme il l’a lui-même déclaré sur le plateau de Bein Sport dimanche dernier. En effet, certaines blessures survenues à un moment délicat l’obligent à revoir ses plans et trouver des solutions de rechange alors qu’il pensait avoir trouvé la bonne formule. Plusieurs postes sont concernés à commencer par l’axe de la défense qui connaît une fébrilité due à l’absence d’une paire solide. Il y a également la récupération où plusieurs joueurs sont out ainsi que l’attaque qui n’a pas plusieurs solutions. Belmadi ne veut pas dévoiler la liste pour le moment car il veut attendre jusqu’au dernier moment et voir les performances de chacun. Il ne veut pas aussi donner de faux espoirs à quiconque et va encore temporiser avant de l’annoncer, en contenant des joueurs qui sauront relever le défi et aller au bout de l’aventure comme le souhaite le coach national qui ne vise pas moins que le sacre dans le plus grand rendez-vous footballistique du continent africain.

Son premier doute : la paire de l’axe central
Lors des dernières sorties des Verts, le coach national Djamel Belmadi a essayé plusieurs solutions. Il avait d’abord fait jouer Bensebaïni aux côtés de Tahrat et le tandem s’en était plutôt bien sorti et a permis au sélectionneur de se faire déjà une première petite idée sur la charnière centrale.
Puis, il a essayé d’associer Tahrat à Benlamri, ce qui avait également donné quelques satisfactions en match. En essayant Tarhrat avec deux joueurs différents, cela ne peut avoir qu’une seule signification : son profil correspondait parfaitement à ce que recherchait l’ex-sélectionneur du Qatar. Mais par manque de chance, Tahrat se blesse, ce qui contraint Belmadi à trouver une nouvelle paire à associer. Il avait d’ailleurs même essayé Halliche avec Abdellaoui, mais ça n’avait pas vraiment rassuré le coach en amical contre la Gambie. Trois jours après, il décide de faire évoluer Mandi dans l’axe avec Benlamri en amical contre un mondialiste la Tunisie, en l’occurrence. Ce fut d’ailleurs la première fois qu’Issa Mandi évolue dans ce compartiment sous l’ère Belmadi, lui qui avait toujours préféré l’aligner comme arrière droit. Cette paire avait d’ailleurs fourni une prestation rassurante face à la Tunisie. C’est pour dire que l’axe central sera un des postes que le sélectionneur travaillera sérieusement et se concentrera pour mettre en place le meilleur tandem qui pourra tenir face aux solides attaquants africains, d’où d’ailleurs les doutes sur les joueurs à convoquer pour ce poste dans sa liste des 23.

La récupération : il misera certainement sur des joueurs de notre championnat
Un compartiment qui connaît plus de défections que tous les autres. Il s’agit de la récupération qui subit une véritable malédiction avec la blessure de tous les meilleurs que possède Belmadi dans ce poste. Ça avait commencé avec Chita, puis Lakhal contre la Tunisie, et s’en est terminé avec Abeid. L’un après l’autre ils ont subi d’assez graves blessures qui ne leur permettront pas de faire leur retour qu’à partir de la saison prochaine, exception faite pour Abeid dont on ne connaît toujours pas avec exactitude sa date de retour, mais ça risque fort d’être juste. En attendant, Belmadi se retrouve avec de bons éléments out pour la CAN, ce qui n’était pas prévu dans ses plans. Désormais, il doit trouver des solutions de rechange qui ne sont plus très nombreuses.
En effet, il ne reste que Taïder et Bennacer comme joueurs évoluant dans des championnats étrangers. Il faudra donc que Belmadi puise dans le championnat local avec des joueurs comme Benkhemassa ou encore Boudaoui qui restent les meilleurs dans ce poste cette saison. Ce sont les seules solutions dont dispose la sélection nationale qui risque fort de faire confiance aux locaux dans la récupération, notamment avec ce qu’ont pu montrer les Boudaoui et Benkhemassa lors de leurs dernières participations aux matches des Verts. Il serait même probable que l’un de ces deux derniers bénéficie de la confiance du coach.

Qui de Darfalou, Belfodil, Slimani ou Naïdji pour accompagner Bounedjah en attaque ?
Pour finir, le compartiment offensif, ne connaît pas encore tous ses éléments. Hormis Bounedjah qui est certain d’être aligné, on ne sait pas qui l’accompagnera. Cependant, contrairement à la récupération qui connaît une importante perturbation, des solutions de qualité subsistent et elles sont toutes rassurante. En effet, que ce soit Darfalou qui revient en grande forme puisqu’il a récemment marqué avec son équipe, Belfodil qui marque beaucoup de buts cette saison et Naïdji, qui est tout simplement le meilleur buteur du championnat algérien, il y a de quoi être rassuré. Sans oublier le buteur attiré des Verts Islam Slimani dont Belmadi ne s’est toujours pas prononcé sur son sort. En tout cas, ce n’est pas l’attaque qui inquiète le plus Belmadi, qui dévoilera sa liste dans moins de deux semaines et l’on saura quels choix a-t-il faits pour ces postes.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here