EN: Un titulaire de la sélection forfait pour la CAN

0
692

Le milieu de terrain de Schalke 04 et de l’EN, Nabil Bentaleb, va manquer la prochaine coupe d’Afrique en Egypte. L’ancien joueur de Tottenham devrait bientôt se faire opérer, c’est du moins ce qu’on a appris d’une source proche de l’EN, celle-ci a ajouté qu’au vu de cette blessure, Belmadi ne pourra pas le convoquer et donc il a zappé son nom qui était pourtant dans ses plans.

Le sort semble s’acharner sur Nabil Bentaleb, le joueur a vécu une saison difficile avec son club, il n’a presque pas joué durant cette phase retour, mais malgré ça, et vu les absences dans le milieu de l’EN, le sélectionneur national Djamel Belmadi comptait sur lui, et comptait l’emmener en Egypte, il faut dire qu’en matière d’expérience, Bentaleb a ce qu’il faut, sa combativité et sa nervosité allaient être utilisées positivement par Belmadi, ce dernier a été un joueur de caractère et avait une idée sur la façon avec laquelle il pouvait tirer le meilleur de Nabil, mais malheureusement, le joueur va devoir déclarer forfait.

Belmadi l’a même rencontré
Dans ces mêmes colonnes, on vous avait tenu au courant de l’intention de Belmadi de prendre Bentaleb avec lui en Egypte, les blessures de Chita, d’Abeid et aussi de Lekhal l’ont poussé à rouvrir les vieux dossiers, et afin d’avoir le cœur net, le sélectionneur national s’est même déplacé il y a quelques mois chez Bentaleb pour le rencontrer. Les deux hommes, nous dit-on, ont eu une discussion franche, à travers laquelle le coach de l’EN a informé son joueur de son besoin de ses services, lui demandant d’être assidu dans le restant du championnat.
L’accord a été conclu entre les deux hommes, mais cela a été suivi par d’autres péripéties vécues par le joueur avec son coach en club, cela n’a pas découragé Belmadi qui le voulait coûte que coute avant cette blessure énigmatique qui en plus n’a pas été communiquée par son club allemand. L’absence de Bentaleb a donc été l’élément déclencheur de cette envie soudaine du coach de rouvrir d’autres archives, il a décidé de faire appel à Guedioura, le roc, un point connu entre lui et Bentaleb : la présence physique, et un tempérament forgé dans le championnat anglais, nécessaire aux yeux du coach, dans une compétition comme la CAN, et face à des adversaires développant un foot anglo-saxon à l’image du Kenya et la Tanzanie.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here