A la découverte de Ryad Zouggar, FK Viktoria Zizkov (République Tchèque)

0
483

DZBallon a été à la découverte d’un jeune Franco-Algérien de 21ans qui s’entraine actuellement avec le groupe pro d’un club en République Tchéque. Ryad Zouggar, nous dévoile dans cet entretien, son parcours mais aussi ses ambitions pour l’avenir.

DZB: Salam Ryad peux-tu te présenter à nos lecteurs?

R.Z:Ryad Zouggar, joueur de 21 ans je suis Français, né à Nice et d’origine Algérienne de Constantine et de kabylie. Passé par l’ES Villeneuve, Saint-Laurent, le Cavigal Nice Académie , l’AS Cannes ou encore l’AC Avignon, je vie actuellement m’a 3e expérience à l’étranger. Je m’entraîne en ce moment avec le groupe professionnel du FK Viktoria Zizkov en République Tchèque.

DZB: Quel est ton parcours footballistique?

R.Z:J’ai commencé le football en U7. J’ai débuté à l’Etoile Sportive de Villeneuve jusqu’en U13 pour ensuite partir à Saint-Laurent jusqu’en U15. Le Cavigal m’a alors contacté pour y faire mes classes jusqu’en U17. Cela m’a permis d’intégrer l’AS Cannes par la suite. Malheureusement et par exigence familiale, j’ai dû quitter la région pour m’installer à Avignon. J’y ai alors terminé ma formation au sein de l’AC Avignon. Motivé à ne pas lâcher le monde du football de haut niveau, j’ai signé mon premier contrat à 19 ans au FC GOB Wien en Autriche, un club de 4ème division. Cette signature a fait suite à la longue préparation que Franck Matingou et Philippe Caristo m’ont donné pour m’aider à m’imposer. Cette préparation faite, j’ai alors décidé de dépenser l’argent que j’avais dans un billet d’avion sans retour pour l’Autriche. En m’entrainant un matin seul sur un terrain de Vienne, l’entraîneur d’un club de la ville m’a alors vu et abordé. Portant ce jour les couleurs de l’OGC Nice, cela m’a alors indirectement aidé à obtenir l’essai qui m’aura par la suite permis d’y jouer une saison. Au delà de cette année au cours de laquelle j’ai beaucoup appris, plusieurs propositions de D3 sont alors venues à moi. Un malheureux pépin physique de fin de saison m’a cependant freiné, me demandant de rentrer en France pour le soigner. Après verdict du médecin, je suis alors resté éloigné des terrains pendant 3 mois. Au delà de ce repos forcé, j’ai alors fait la rencontre d’une entreprise spécialisée dans la préparation des athlètes, nommé « The Last Dream ». Cela m’aura permis d’obtenir un essai en D1 Luxembourgeoise, malheureusement non concluant

DZB: A quel poste joues-tu?

R.Z:  J’ai commencé étant jeune en tant que milieu droit grâce à mes capacités techniques et mon goût du jeu vers l’avant, par la suite en prenant du recule et en gravitant les échelons on m’a conseillé de descendre un peu plus bas pour mes qualités défensives. Par la suite je suis resté jusqu’à maintenant lateral droit même si je change parfois de couloir selon la composition et les besoins du coach.

DZB: Comment le football est devenu ta passion?

R.Z: J’ai commencé le football depuis tout petit avec mes amis, quand j’avais la moindre occasion ou le moindre temps libre je voulais directement sortir pour jouer. C’était quelque chose qui me rendait et qui me rend toujours heureux. Il n’y pas un jour qui ce passe sans que je touche un ballon, c’est devenu une habitude, un quotidien.

DZB: Quels sont tes objectifs en club, puis personnels?

R.Z: Tout professionnel se doit d’être ordonné et de franchir les étapes une par une. Personnellement j’envisage de signer mon premier contrat cet été si dieu m’en donne l’opportunité, et de travailler très dure pour que d’ici 2 ou 3 ans je puisse jouer dans un club de référence en Europe. Progresser avec mon club, partager des moments forts avec mon équipe, s’entraider et surtout gagner des titres sont mes objectifs collectifs.

DZB: Comment es-tu arrivé en République Tchèque?

R.Z:Aujourd’hui, avec l’aide de deux amis qui font leur études en République Tchèque à Prague, j’ai décidé d’y venir quelques semaines afin de m’y concentrer sur le football. L’un des deux est étudiant mais s’entraîne depuis plusieurs mois avec un club de la ville de Prague pour se maintenir en forme. L’équipe réserve du FK Viktoria ZIzkov, club de seconde division Tchèque l’avait alors accueilli il y a plusieurs mois. Depuis, je me suis également vu participer à leur séance, sous forme d’essai avant de pourquoi pas postuler à leurs équipe professionnelle. Malgré mes recherches au sein des autres clubs professionnels de la ville de Prague, j’ai alors accepté ce dilemme qui peut me permettre de franchir une première porte au sein de leur pays. En ce vendredi 10 mai, l’équipe réserve s’est alors entraînée avec l’équipe professionnelle qui n’avait pas de match. En pleine période de Ramadan, je n’ai pas hésité à relever ce défi en donnant bien évidement le meilleur de moi-même. Après une discussion avec le coach de l’équipe première, je m’entraîne désormais avec son groupe professionnel depuis une semaine.

DZB: Comment pourrais-tu comparer le jeu de la France avec celui de la République Tchèque?

R.Z : Le jeu en République Tchèque est complètement différent du jeu français. La zone n’existe pas. Le marquage individuel et le duel en un contre un est la base de leur football, et ce depuis tout petit. La langue est difficilement compréhensible mais je m’adapte petit à petit à leur méthode. J’ai su faire preuve de patience au début, je pense être en train de montrer le vrai visage de mon jeu en ce moment et j’espère que cela va payer.

DZB: Quel est ton modèle à ton poste?

R.Z:  Je n’ai pas vraiment de modèle à part entière. Je me réfère à moi-même, malgré que je regarde beaucoup de vidéo de joueur qui sont au même poste que moi, afin de copier ou reproduire leurs meilleurs actions par la suite.

DZB: Serais-tu intéressé par la sélection Algérienne si elle faisait appel à toi?

R.Z: . La sélection Algérienne est un rêve pour tout Algérien. Lorsque l’on possède des origines directes comme celle-ci, de la part de nos 2 parents, on ne peut qu’en être fier. Il faut cependant garder les pieds sur terre et savoir que ce n’est pas du tout ma priorité pour le moment. Je me dois dans un premier temps de retrouver un club professionnel, de jouer et d’être performant.

DZB: Quels sont tes qualités et tes défauts dans le jeu?

R.Z: Je vais commencer par parler de mes défauts car je suis un joueur qui regarde de l’avant et qui se donner les moyens de les gommer pour toujours aller chercher plus haut. Tout d’abord, je n’ai pas fait de centre de formation à part entière, je suis aller conscient d’avoir certaines lacunes tactiques que d’autres n’ont pas. Je ne suis pas un joueur de grande taille, le jeu de tête n’est alors pas l’exercice en lequel je me sens le plus confiant. Pour ce qui est de mes qualités, je me définirais comme un joueur avec une qualité technique supérieur à la moyenne, et doté d’une vivacité intéressante. Je sais respecter les consignes que l’on me donne, je pense pouvoir être un joueur de confiance pour un entraineur. Enfin, l’envie et la détermination sont 2 de mes qualités qui me caractérisent le plus. Quand on sait d’où je reviens, on ne peut qu’avoir faim de football.

DZB: De quelle ville es-tu originaire en Algérie ?

R.Z:  Pour la question de mes origines, je me réfère à 2 endroits différents en Algérie. De Kabylie du côté de ma mère et de Constantine du côté de mon père.

DZB: Comment se passe le ramadan en République Tchèque?

R.Z: Le Ramadan n’est pas une chose facile lorsque l’on se doit d’être performant sportivement mais je m’accroche et j’essai de garder l’hygiène de vie qui m’a toujours caractérisé.

DZB: As-tu un message ou une dédicace pour nos lecteurs?

R.Z: Je souhaite à tous les lecteurs de DZ ballon de continuer à prendre du plaisir en lisant les interviews et articles que vous faites car je vous suis depuis un long moment et vous pouvez être fier du travail que vous effectuez. Continuez à prendre du plaisir sur et autour des terrains car le sport et signe de vie. Merci à tous de m’avoir lu et à très vite sur le rectangle vert.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here