Hanni critique Belmadi et le foot Nord Africain

0
611

L’attaquant international algérien du Spartak Moscou, Sofiane Hanni, s’est exprimé sur le fait qu’il n’ait pas été convoqué pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, en Égypte. Sofiane Hanni a non seulement critiqué les choix du sélectionneur national Djamel Belmadi, mais aussi les sélections de football nord-africaines, dans un entretien accordé au média belge Walfoot.be.
L’attaquant algérien se dit victime de fausses rumeurs en sélection et concède avoir été l’auteur d’une saison mitigée avec son club. « Ma saison en dents de scie ne m’aide pas. Et le coach a construit son groupe sans moi »,a déclaré Sofiane Hanni, soulignant que « lors de la dernière sélection (Hanni avait alors été présélectionné, mais pas intégré au groupe final, NDA), Belmadi avait dit qu’il voulait me voir, mais que “je pensais autrement”. Je ne sais pas d’où ça sort. Peut-être quelqu’un a-t-il fait circuler de fausses rumeurs à mon sujet ».
Sofiane Hanni a ensuite évoqué « le manque de dialogue » et le choix de Dajmal Belmadi, après la parution de la liste des 23 joueurs retenus pour la CAN 2019, jeudi dernier. Une décision purement sportive donc ? « Cela devrait l’être, en tout cas. Je n’ai eu aucun contact avec le sélectionneur Djamel Belmadi», a-t-il révélé.

Dans le football nord-africain, « c’est trop souvent politique plutôt que sportif ».
Visiblement très remonté contre des personnes qui auraient prétendument propagé une certaine image de lui dans les coulisses de la sélection algérienne, l’attaquant du Sofiane Hanni a affirmé que dans les sélections de football nord-africaines, « c’est trop souvent politique plutôt que sportif ». « Moi, je ne m’en soucie pas. C’est juste toujours une fierté de porter le maillot algérien en grande compétition. C’est une vitrine aussi. Cela m’avait permis de me faire connaître du public algérien lors de la dernière CAN », a-il conclut.

observalgerie


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here