EN: Le prix de l’équipementier fait polémique

0
508

La collection « Adidas » de l’Équipe nationale pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 est proposée depuis aujourd’hui sur le site www.dzfanstore.com. Problème : la plateforme est défaillante à cause d’un trafic très dense de probables acheteurs se trouvant hors Algérie. Le prix, relativement élevé des produits, ne semble pas dissuader les amoureux des « Verts » de commander les produits proposés. Sauf que c’est le bazar.

Le potentiel du marché est énorme tout comme l’éventuel retour sur investissement. Des millions d’expatriés qui n’hésiteraient pas à s’offrir les produits estampillés Équipe nationale d’Algérie. Ils ont donc été nombreux à faire un tour sur la boutique numérique où des survêtements sont proposés à 145 euros. Aussi, la tunique officielle est cédée à 94,95 euros (ou 104,95 euros avec les logos officiels CAF) alors que les kits d’entraînement noirs sont affichés à 49,95 euros ainsi que le polo, qui fait partie de la tenue de parade, vendu au même tarif. Par ailleurs, la marque aux trois bandes offre une collection « édition limitée » avec des sweats à capuche ainsi que des ensembles en blanc avec des écussons dorés ou noir et dorée à prix d’or : 135 euros l’ensemble. Rien que ça. Néanmoins, il y a un problème : les modèles proposés ne sont que des « templates » floqués avec les logos de la fédération algérienne de football. Et ils n’ont rien à voir avec les couleurs nationales. Normalement, un article « limited edition » doit être un concept exclusif jamais édité ou vendu auparavant. Et ce n’est pas le cas. Dans ce registre, la Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué que ces modèles sont provisoires et qu’il y en aura d’autres qui seront mis en vente dans les jours avenir. Les coéquipiers de Riyad Mahrez devraient s’entrainer avec un autre kit en Égypte.
Pourquoi ça coûte cher ?
Ce qui est sûr c’est que la demande sera très forte. A ne pas en douter. Même si le design du maillot des « Fennecs » serait éphémère : « la Collaboration avec Adidas France pour permettre à l’Algérie d’avoir des équipements de haut niveau. On n’est pas sensés faire un maillot dans ce laps de temps court. C’est un maillot SMU (Special Make Up, c’est-à-dire personnalisé). La date de réalisation nécessite entre 12 et 14 mois », avait révélé Djamel Messadi, patron de Medgrant lors de la présentation des tuniques en mars dernier. L’entreprise, basée en Algérie, sera l’intermédiaire d’Adidas dans la zone LENA (Levant, Egypt and North Africa) pour acheminer les équipements de l’EN. Le patron de Medgrant, qui sera le distributeur exclusif des produits de la FAF en Algérie, ajoutera que « le maillot algérien a été dessiné, la maquette a été envoyée à la FAF qui l’a validé par le Manager Hakim Medane et toute l’équipe. Il sera floqué par Decografix qui est leader en la matière puisqu’il est partenaire de tous les clubs huppés en Europe. On a mis des logos et flocage de dernière génération en plus d’une puce RFID d’authentification». C’est pour justifier la confection coûteuse du maillot qui sera commercialisé à 8000 DA sur le territoire national. C’est la raison pour laquelle le marché européen a été privilégié avec un objectif de vente de 50.000 pièces fixé par Adidas afin d’avoir un retour sur les 2.35 millions d’euros qui représentent la valeur global du bail de 4 ans signés avec « El-Khadra ». L’argent avant tout. C’est l’autre facette du footbusiness. En tout cas, les pré-commandes ne manqueraient pas : « la FAF a reçu de très nombreuses demandes en produits des Verts estampillés Adidas d’un peu partout à travers le monde qu’il satisfera certainement dès le coup d’envoi officiel de la mise en vente», pouvait-on lire sur le site de l’instance fédérale. A moins que la contrefaçon made in DZ vienne tout plomber…                                                                                     Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here