EN: Affaire de moeurs, le silence complice de la FAF

0
206

La FAF observe un silence incompréhensible pour ne pas dire complice sur une affaire de mœurs en équipe nationale, sous prétexte de ne pas perturber le groupe à la veille de la CAN-2019. Cette affaire dénote de la légèreté avec laquelle est gérée la Fédération qui a hésité à prendre des décisions qui s’imposent contre ceux qui sont impliqués dans cette affaire.
En effet, lors du dernier stage de l’équipe nationale, le mois de mars 2019, une jeune fille se serait présentée au centre technique de Sidi Moussa à 2h du matin. Elle devait rencontrer Attal ou Bensebaini. Certaines sources évoquent une affaire de mœurs légères alors que d’autres affirment que ce sont d’anciennes connaissances des joueurs.
Il reste à savoir comment cette jeune fille qui aurait été accompagnée de son amie, a pu accéder au centre de Sidi Moussa puis à l’hôtel où sont hébergés les joueurs. Cette affaire a été tue afin que le sélectionneur national, Djamel Belmadi, ne soit pas mis au courant de ce qui s’était produit.
Finalement, il a dû, par la suite, apprendre ce qui s’était passé et avait même failli démissionner de son poste de sélectionneur national. Pis encore, le jour où il a été mis au courant de cette affaire, Belmadi avait quitté le centre de Sidi Moussa et avait passé la nuit dans un hôtel.
Il a fallu l’intervention du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, qui l’avait supplié pour finir par revenir sur sa décision. Cependant, Belmadi a promis de sévir après la CAN qui aura lieu en Egypte. En ce sens, il aurait exigé de la FAF de démettre Hakim Medane de ses fonctions de manager de l’équipe nationale pour avoir tu ce scandale. Belmadi devrait aussi sanctionner et écarter le ou les joueurs impliqués dans cette affaire.
A la FAF, on a révélé que l’affaire a été enterrée car il s’agirait de deux anciens joueurs du Paradou AC, Youcef Attal et Ramy Bensebaini. Le président de la FAF est même intervenu face à la presse hier pour affirmer qu’il y a exagération et que ce genre d’affaire arrive dans toute sélection. Affaire à suivre…
Pour rappel, l’équipe nationale a quitté ce samedi Alger à destination de Doha où elle poursuivra sa préparation pour la CAN d’Egypte (21 juin-19 juillet 2019).

dia Algérie


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here