CAN 2019: Le Mali exclu un joueur pour une histoire de coiffeur

0
422

Après l’Égypte, qui a renvoyé son attaquant Amr Warda pour des accusations de harcèlement sexuel, c’est au tour du Mali d’exclure un de ses joueurs. L’attaquant Adama Niane a ainsi été prié de quitter la sélection malienne par son sélectionneur alors que les Aigles de Bamako se préparent à affronter la Tunisie ce vendredi pour la 2ème journée de la Coupe d’Afrique. Le motif a de quoi surprendre.

L’attaquant malien Adama Niane été prié par son sélectionneur de faire ses valises et de quitter l’Égypte après une altercation avec son capitaine, Abdoulaye Diaby. Après la victoire écrasante face à la Mauritanie (4-1) lors de la 1ère journée, plusieurs joueurs avaient demandé à un coiffeur de venir à leur hôtel de Suez. Une demande classique et qui se passe normalement dans toutes les sélections africaines. Cependant, une altercation a eu lieu au moment où le capitaine Diaby s’est installé en premier pour se faire coiffer avant ses coéquipiers. Mécontent par ce geste de son capitaine, Niane s’est chamaillé avec lui en lui demandant pourquoi “un petit” se permettrait de passer devant lui, ce qui a conduit à une vive altercation entre les deux hommes. Le staff technique a tranché en faveur du capitaine des Aigles et c’est donc l’attaquant de Charleroi Niane qui en a fait les frais. Décision irrévocable, il a été exclu de la sélection avec effet immédiat. Le chargé des relations presse de la sélection, Ibrahim Zie Coulibaly, a confirmé l’information à l’hebdomadaire malien Aujourd’hui. «Adama Niane s’est fait exclure du groupe des Aigles pour non-respect des principes», a-t-il ainsi déclaré. Toujours selon le journal malien, le sélectionneur Mohamed Magassouba n’aurait pas apprécié l’attitude de Niane et ses nombreux mauvais comportements depuis le début du regroupement, ce qui explique également sa décision. En plus de l’exclusion d’Haris Belkebla juste avant la CAN avec l’Algérie et le départ fracassant de Abderrazak Hamed Allah avec le Maroc, on enregistre déjà trois exclusions pour indiscipline durant cette CAN 2019 avec le Burundais Yamin Selemani Ndikumana et l’Egyptien Amr Warda. Cette CAN n’est décidément pas de tout repos !

la gazette du fennec


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here