Bennacer, déjà considéré comme la révélation de la CAN

0
475

Il est en passe de devenir la révélation de la sélection algérienne dans cette CAN. Pourtant, ceux qui ont suivi de près son parcours cette saison avec Empoli, le club qui a été relégué en Série B italienne à l’issue de l’exercice passé, ne sont nullement surpris par le rendement qu’est en train de réaliser un rendez-vous continental de premier ordre. Allusion faite à Ismaïl Bennacer, choisi pour la deuxième fois de rang comme homme du match. Il s’agit de sa deuxième participation à la CAN.
Lors de la précédente jouée en 2017 au Gabon, le milieu de terrain de 22 ans s’était contenté du banc de touche pendant les trois rencontres livrés par l’équipe nationale contrainte de rentrer vite à la maison après un parcours décevant lors du premier tour. Mais sous la houlette de Djamel Belmadi, l’ancien joueur d’Arsenal a réussi à s’offrir une place de titulaire.
Il a brillament réussi à donner raison à son coach, en réalisant deux très belles prestations contre le Kenya et le Sénégal. Le fait d’être choix hommes des deux rencontres traduit la belle forme qu’il affiche depuis le début de cette CAN. A l’issue du choc du groupe C contre le Sénégal, Bennacer a déclaré au micro de beIN Sports : «Le plus important pour nous était de remporter les trois points de la victoire, car peu importait la manière. Dieu merci, nous avons atteint notre objectif face à une très grande équipe sénégalaise. Cela dit, on devra poursuivre sur notre lancée. Le chemin est encore long, mais cette victoire contre l’un des favoris en puissance de la compétition va nous mettre davantage en confiance».
Evoquant le match en lui même, le milieu franco-algérien a reconnu les difficultés rencontrées face aux Sénégalais, par rapport avec ce qui avait été le cas lors de la première sortie contre le Kenya, chose à laquelle ses coéquipiers et lui s’attendaient évidemment. Mais l’entraineur national a su trouver les mots lors de la pause citron pour booster ses poulains, selon Bennacer.
«Le coach nous demandé de se donner encore à fond en deuxième mi-temps. Il nous a boosté pour être meilleurs. Il a trouvé les mots justes pour nous motiver davantage», a-t-il ajouté. Avant de conclure à propos du match face au Sénégal toujours : «Le football se joue parfois sur des petits détails. Nous étions plus volontaires sur le terrain, et c’est ce qui a fait la différence ».
Une chose est sûre : avec les belles copies de Bennacer est en train de rendre, le président de son club Empoli a tout le droit de se frotter les mains. La cote de son poulain, déjà convoité par des gros bras du championnat italien, va grimper davantage permettant ainsi à Empoli de prétendre à un bon coup à frapper cet été dans le transfert de l’Algérien vers une autre formation, un transfert qui se précise de plus en plus.

FOOTALGERIEN


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here