EN: Islam Slimani n’a pas encore dit son dernier mot

0
380

A l’annonce de la liste des 23 joueurs pour cette CAN en Egypte, ils étaient très nombreux ceux qui avaient critiqué la convocation d’Islam Slimani, pourtant ce dernier a joué près de 27 matchs cette saison en tant que titulaire.
Il est vrai que la deuxième partie de saison de l’attaquant des Verts n’était pas très réjouissante du fait que la direction de son club a décidé de l’écarter, mais il n’en demeure pas moins que le joueur avait assez de matchs dans les jambes pour pouvoir prétendre à une place dans le groupe concerné par cette coupe d’Afrique des nations en Egypte. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Islam Slimani a encore une fois brillé dans un match officiel de notre équipe nationale. Avant-hier face à la Tanzanie, c’est lui qui débloque la situation en inscrivant le premier but de la partie pour les Verts. Mais le troisième meilleur buteur de l’histoire de notre équipe nationale fait encore mieux. C’est lui qui sert Adam Ounas sur les deux buts que le milieu de terrain napolitain a inscrits. Et quelle fut somptueuse cette première passe décisive de Slimani. Sur une très belle une-deux avec Ounas, l’attaquant de l’EN sert sur un plateau le Napolitain qui se retrouve seul face au but, et qui ne se privera pas pour tromper la vigilance du gardien tanzanien. Idem sur le troisième but de notre équipe nationale, puisque c’est encore Slimani qui sert Ounas dans la profondeur.

Voilà pourquoi il n’a pas célébré son but
Contre les Tanzaniens, Islam Slimani a inscrit son 27e but et il n’est plus qu’à deux réalisations du deuxième meilleur buteur de toute l’histoire de l’EN, et qui n’est autre que Rabah Madjer (29 buts). Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’en plus de ses 27 buts, Islam Slimani a délivré près de 22 passes décisives en 61 sélections. Du coup et depuis qu’il a rejoint notre équipe nationale en 2012 sous l’ère Vahid Halilhodizic, il a participé à 49 buts (27 buts et 22 passes décisives). Une moyennes époustouflante qui signifie qu’il y a eu en tout et pour tout 11 matches seulement où l’attaquant n’a pas marqué ou n’a pas été décisif sur une passe au cours de ces 7 dernières années.

Il n’est plus qu’à 2 buts du record de Rabah Madjer
Pourtant hier lors de son premier but, Islam Slimani ne l’a presque pas célébré. On l’a même vu exprimer plus de joie sur les deux buts d’Ounas que sur le sien. La raison est toute simple, blessé par toutes les critiques qu’il endure au cours de ces dernières années par beaucoup d’Algériens, le joueur a estimé qu’il n’avait presque plus rien à prouver sur un plan personnel. Son principal objectif à présent c’est d’aider du mieux qu’il peut les Verts à atteindre l’objectif tant convoité, à savoir soulever le trophée le 19 juillet prochain.
Asma H. A.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here