Un autre défi attend Djamel Belmadi en 2020

0
884

Alors qu’il vient à peine de s’en remettre à la suite d’une épopée africaine qui restera à jamais gravée dans les mémoires des Algériens, Djamel Belmadi n’aura vraisemblablement pas le temps de souffler, lui qui va vite se projeter vers les éliminatoires du CHAN 2020, et cette double confrontation face à la sélection nationale marocaine, en vue d’une qualification directe pour le CHAN qui aura lieu en 2020 au Cameroun.
Le match aller aura d’ailleurs lieu au mois de septembre, plus précisément entre le 20 et le 22 en Algérie, alors que la manche retour aura quant à elle lieu au Maroc entre le 18 et le 20 octobre, soit un mois plus tard. Deux échéances importantes, que le coach Djamel Belmadi va très certainement s’atteler à préparer comme il se doit, lui qui est d’ailleurs bien connu pour ne rien laisser au hasard. Un autre défi pour Djamel Belmadi, avec un obstacle de taille à franchir, sachant que le Maroc, n’est ni plus ni moins que le tenant du titre, suite à sa victoire à domicile en 2018 face au Nigeria en finale (4-0).

Un répit de 3 semaines avant l’entame de la saison locale
Sous pression et en activité permanente depuis plus de deux mois, Djamel Belmadi s’offrira très certainement un repos bien mérité d’au moins trois semaines, sachant que le championnat de Ligue 1 Mobilis ne reprendra du service que le 15 août prochain. D’ici là, Belmadi pourra bien se reposer tranquillement en famille, sans pour autant se soucier de quoi que ce soit. L’ex-sélectionneur du Qatar reprendra très certainement le travail avec la reprise de la compétition officielle, lui qui ne manquera certainement pas de sillonner les terrains de Ligue 1 Mobilis en début de saison, dans le but de superviser un maximum de joueurs, et voir de plus près les joueurs qu’il connaît, tout comme ceux qu’il ne connaît pas. Possédant très certainement une bonne base de donnée sur les joueurs locaux évoluant en championnat, Belmadi va très certainement profiter du début de saison, afin de l’enrichir un peu plus et pourquoi pas dénicher de nouveaux prétendants.

3 ou 4 semaines de compétition avant de trancher
Entre la date de reprise du championnat prévue pour les 15/16/17 août, et la manche aller qui aura lieu entre le 20 et le 22 septembre, Belmadi n’aura en réalité que trois à quatre semaines pour voir de plus près l’évolution des joueurs afin d’évaluer le niveau de jeu et surtout de forme des uns et des autres. Belmadi qui devra très certainement livrer sa liste des 23 joueurs retenus pour cette manche aller au minimum 10 jours avant le match, profitera certainement des premières rencontres de la saison, pour bien voir à l’œuvre les différents prétendants, pour ensuite livrer sa liste définitive.

1 ou 2 mini-stages et une liste élargie ?
Et afin de voir de plus près les joueurs sur qui il aura à compter lors de la manche aller qui aura lieu entre le 20 et le 22 septembre, Djamel Belmadi ne manquera très certainement pas de programmer un, voire deux mini-stages en milieu de semaine, dans le but de superviser le maximum de joueurs. Comme il l’avait si bien fait par le passé, Belmadi pourrait bien convoquer 30 à 35 joueurs pour un ou deux mini-stages, vers la fin du mois d’août et au début du mois de septembre, probablement en milieu de semaine, afin de ne pas priver les clubs de leurs meilleurs joueurs en compétition. Il faut dire qu’en mettant en place deux mini-stages avec des listes élargies, Belmadi récoltera un maximum d’informations sur les joueurs susceptibles de figurer dans le groupe qui affrontera le Maroc lors de la 4e semaine du mois de septembre, lui qui n’hésitera également pas à se déplacer dans les stades pour suivre quelques rencontres de championnat, et s’arrêter sur le niveau des uns et des autres.

8 joueurs victorieux face au Qatar non sélectionnables
Ça ne sera toutefois pas la première fois que Belmadi va avoir droit à diriger la sélection nationale des joueurs locaux, lui qui avait déjà dirigé les A’ en fin décembre dernier, avec à la clé, un match amical disputé à Doha face à l’équipe nationale du Qatar, victorieuse quelques semaines plus tard de la coupe d’Asie des Nations. Ce jour-là, les Verts s’étaient imposés à Doha sur le score d’un but à zéro, grâce notamment à une réalisation de Bounedjah. Cette rencontre avait d’ailleurs vu Djamel Belmadi aligner pas moins de 18 joueurs, faisant tourner son effectif, afin de voir de plus près l’évolution des joueurs qu’il a eu à convoquer. Il n’en demeure pas moins que sur les 18 éléments alignés face au Qatar le 27 Décembre dernier, 8 ne sont plus sélectionnables pour la rencontre de septembre prochain face au Maroc pour différentes raisons. En effet, en plus de Belaili et Bounedjah qui avaient été sélectionnés à titre exceptionnel sachant qu’ils évoluaient déjà à l’étranger, six autres éléments ont eu à quitter le championnat national durant l’intersaison, à l’image de Zeghba qui a rejoint le championnat saoudien, Meziane qui a choisi les Emirats Arabes Unis, Helaimia qui évolue désormais en Belgique, ainsi que Bedrane, Chetti et Benguit qui ont tous les trois rejoint les rangs du géant tunisien l’Espérance, où ils ont retrouvé sur place leur coéquipier Youcef Belaili. C’est dire que Belmadi va très certainement redistribuer les cartes durant le mois d’août, où il y aura bien de la place pour au minimum une quinzaine de nouveaux joueurs.

Nouvelles têtes, nouveaux défis
S’il est plus qu’évident que l’on retrouvera de nouvelles têtes lors des prochains stages de la sélection nationale A’, reste aussi à savoir quels seront les choix faits par Djamel Belmadi. Il est certes difficile de prévoir quoi que ce soit en cette période précompétitive, mais il est fort à parier que les prétendants seront à 80% les mêmes qui se battaient déjà pour une place en EN A’. On retrouvera très certainement les Loucif, Lamara, Benkhemassa, Boudaoui et autres Chita, mais il y aura fort probablement de nouvelles têtes, avec quelques jeunes éléments qui ont brillé en fin de saison dernière, et qui seront de nouveau au premier plan, à l’image des Mouloudéens Djabou, Bendebka, Rebiaï, Harrag ou encore Allati, des Belouizdadis Tabti, Sayoud et Merbah, des Kabyles Hamroun et Addadi, des jeunes Nahdistes Khacef et Tougai, des Bécharois Farhi et Talah ou encore des Constantinois Benayada, Haddad et Belkacemi, mais également d’autres nouveaux joueurs qui auront à s’illustrer en début de saison à venir.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here