Le Paradou prêt à expatrier 3 joueurs en Europe

0
1185

Le PAC, troisième du championnat de l’exercice écoulé synonyme d’une première participation dans une compétition internationale à partir d’août prochain, s’apprête à réaliser trois belles affaires en matière de transfert par lesquelles la direction du club devrait renflouer ses caisses.
En effet, fidèle à ses traditions dans ce registre, le PAC devra céder trois joueurs issus de son académie de football à des clubs européens. C’est le président du club, Hassen Zetchi, le frère de Kheïreddine, le patron de la FAF, qui le confirme.

Annoncé dans un premier temps proche d’un départ du côté de la Russie et plus précisément chez le CSKA Moscou, l’attaquant Naïdji ne devrait finalement pas jouer dans ce pays.
A cet effet, Hassen Zetchi rassure : « Pour Naïdji, il y a des contacts mais ce ne sera pas la Russie. Il est actuellement plus proche du championnat portugais que d’un autre championnat.

Là aussi, ça se passe bien et on attend l’évolution des choses».
Selon nos informations, l’attaquant international recalé de la dernière CAN, serait très proche de la formation portugaise de Rio Ave.
Son coéquipier, Hichem Boudaoui, auréolé de son titre de champion d’Afrique, est lui aussi un acteur du mercato puisqu’il est ciblé par des équipes comme Rennes ou encore Lille.

Cependant, les choses n’ont pas évolué avec le vice-champion de France. Le président du PAC fait savoir à ce sujet : « On entend dire beaucoup de choses par rapport à cette histoire. Cependant, Lille ne sera pas la prochaine destination de Boudaoui.
Ce que je peux dire et sans donner le nom du club, c’est que le joueur est convoité par un club italien de première division mais aussi par un club français.
Actuellement, Boudaoui est avec nous mais les choses devraient évoluer sous peu. À chaque fois qu’on donne des noms, ça n’aboutit pas, alors on préfère cette fois-ci entourer les contacts en question avec le maximum de secret. »

Enfin, en ce qui concerne Haithem Loucif, un autre joueur de PAC recalé de la CAN, le président du Paradou AC assure qu’il est plus proche du championnat français. »Pour Loucif, c’est également clair il va nous quitter prochainement et sa destination se rapproche beaucoup plus du championnat français», a-t-il affirmé.
Le PAC est le club algérien qui exporter le plus ses joueurs à l’étranger. Ses plus grosses opérations dans ce registre concerne Bensebaïni et Atal qui évoluent respectivement à Rennes et Nice.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here