Le Qatar, nouvel eldorado des verts

0
1256

Visiblement, le championnat du Qatar est devenu le nouvel eldorado des joueurs algériens évoluant à l’étranger, tout comme le championnat tunisien qui est en train d’attirer en même temps de plus en plus de joueurs activant dans le championnat algérien.
Jusque-là, deux joueurs de l’équipe nationale ont officiellement rejoint des clubs qataris en cette intersaison. Il s’agit de Brahimi et Henni.

Le premier a rejoint Al-Rayane, alors que le second s’est engagé avec El-Gherrafa, soit le club qui vient de faire signer un autre joueur algérien mais qui fait figure d’ancien dans ce championnat qatari, en l’occurrence, Boualem Khoukhi.
Trois autres joueurs champions d’Afrique avec les Verts sont pressentis également pour atterrir au Qatar, le pays qui s’apprête à accueillir la Coupe du monde de 2022, à savoir, Belaïli, Benlamri et Slimani.
Le premier nommé est souhaité par Al-Sadd qui table sur son avant centre, buteur et ami de l’Oranais en l’occurrence Bounedjah, pour convaincre le milieu offensif de l’ES Tunis de le rejoindre pour former un tandem de feu au sein du champion de Qatar en titre.

Concernant Benlamri, c’est El-Gherrafa qui veut l’avoir dans ses rangs, après son excellent parcours dans la CAN égyptienne, mais son club employeur actuel, à savoir, Al-Chabab d’Arabie Saoudite, ne l’entend pas de cette oreille.
Pour sa part, Slimani, est également convoité par El-Khor, une formation qatarie. Appartenant toujours au club anglais de Leicester, Slimani, est très convoité en cette période estivale malgré le fait qu’il soit resté inactif pendant toute la deuxième partie de la saison précédente.

En effet, pendant que des clubs européens souhaitent s’attacher ses services à l’image du Sporting Lisbonne qui espère revoir le baroudeur revenir, les pays du Golfe s’y mettent aussi et pourraient attirer le buteur des Verts.
À 31ans, Slimani qui évoluait la saison dernière sous forme de prêt avec le Fenerbahçe, est aujourd’hui devenu la cible prioritaire au Qatar puisque deux clubs sont sur ses traces. Jouant 25 rencontres dans le championnat turc avec à la clé 5 buts inscrits, le longiligne attaquant pourrait changer complètement de continent mais tout dépend également des intentions de son club employeur.

Aux dernières nouvelles, les deux clubs qui seraient très intéressés par son profil sont Al-Garrafa et Al-Khor. Le premier club le suit depuis quelques jours et essaye de l’attirer pendant qu’Al-Khor vient d’entrer en course pour enrôler l’attaquant algérien. Refusant l’an dernier de jouer en Chine pour rester en Europe, il serait peut-être temps pour lui de penser à la retraite et accepter un challenge dans les pays du Golfe, surtout s’il n’a pas de meilleure offre dans le vieux continent.
Il faut dire que le fait que l’entraineur national, Djamel Belmadi, qui a entrainé pendant de longues années au Qatar, ne se gène pas de faire appel à des éléments évoluant dans les pays du Golfe, encourage aujourd’hui les internationaux algériens à s’exiler du côté du Golfe, tout en ayant la certitude d’avoir toujours leurs chances pour défendre les couleurs nationales.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here