Le BF d’aujoud’hui est très attendu par les membres de la FAF

0
392

Prévu initialement pour la date du 25 juillet dernier, le Bureau fédéral a été reporté au mardi 30 juillet, pour des raisons évidentes, sur lesquelles ont ne s’attardera bien évidemment pas.

Un BF qui aura donc lieu ce matin au niveau du CTN de Sidi Moussa, et qui est très attendu par tous les observateurs du football algérien, pour toutes les polémiques et les rumeurs qui ont circulé ces jours-ci et qui ont fait état d’un tsunami qui serait sur le point de frapper l’organisation de la Fédération Algérienne de Football. Aujourd’hui, le BF va peut être prendre des décisions importantes, ou pas, mais une chose est bien certaine, le sacre africain n’a finalement pas servi de calmant pour les détracteurs de l’actuelle composante de la FAF.

Soutien total à Belmadi ?
S’il y a bien une décision qui semble plus qu’évidente et très attendue par les inconditionnels des Verts, c’est sans nul doute le soutien qui devrait être apporté et promulgué à l’adresse du sélectionneur national M. Djamel Belmadi, pour l’énorme travail et l’exploit qu’il a pu réussir à la tête de la sélection nationale, en un temps record de 11 mois de travail. Le Bureau Fédéral ne manquera très certainement pas à apporter son soutien indéfectible à Belmadi.

Le bilan de la CAN 2019
L’autre thème qui sera à l’ordre du jour, ne sera autre que le bilan de la dernière participation des Verts à la CAN 2019. Un bilan plus que positif, qui sera sans nul doute approuvé par l’ensemble des membres du Bureau fédéral. Sur le plan technique et comptable, le BF ne trouvera certainement pas à redire quant à la participation algérienne à cette CAN 2019, qu’en sera-t-il des autres volets, on en saura un peu plus demain à l’issue de ce BF. L’échec d’Amar Bahloul pour son élection au comité exécutif de la CAF sera très certainement discuté lors de ce BF, avec une intervention très attendue par les membres du BF de la part du concerné.

Des têtes vont-ils tomber ?
Tout au long de cette semaine, les rumeurs ont circulé dans tous les sens annonçant le départ et l’éjection de certains proches de l’EN. On a d’ailleurs tiré sur tout ce qui bouge, annonçant de nombreux supposés malaises au niveau de l’organisation de la FAF et de l’équipe nationale. Des rumeurs qui vont être soient confirmées, soient infirmées par le bureau fédéral, où l’on suivra avec attention si des têtes vont réellement tomber ou pas. La dernière sortie de Hakim Medane laisse d’ailleurs entendre qu’il y aura bien du mouvement, wait and see.

Le lancement de la nouvelle saison à l’ordre du jour également

A un peu moins de trois semaines de l’entame de la nouvelle saison 2019/2020, le Bureau fédéral discutera très certainement du lancement de ce nouvel exercice, et des quelques dispositions à prendre. Reste aussi à savoir si l’on abordera le sujet des joueurs du Grand Maghreb considérés comme extracommunautaires en Algérie, mais pas en Tunisie, qui a adopté la loi préconisée par l’UNAF, de ne plus limiter le nombre de joueurs nord-africains au sein des équipes. D’autres sujets relatifs à la compétition nationale, ainsi qu’à la participation de nos clubs en compétitions africaines seront également abordés.
A.

Medane : «Toutes ces manœuvres sont faites pour nous salir»
Alors qu’il a été pris pour cible ces derniers jours, où on l’a même mis en conflit avec le sélectionneur Djamel Belamdi, Hakim Medane qui a été interrogé par nos confrères de la radio web Top Radio Algérie n’a pas mâché ses mots : « Je pense qu’on mérite plus de respect, notamment en ce qui concerne Djamel. J’ai d’ailleurs été chargé de faire l’intermédiaire, où l’on m’a mandaté de le faire. Djamel a fait beaucoup de sacrifices pour venir en sélection, il a vraiment apporté sa touche, certes tout le monde a apporté quelque chose, mais lui un peu plus que les autres. C’est quelqu’un de méticuleux dans le travail, il ne laisse rien au hasard », avant d’évoquer les dernières rumeurs l’annonçant sur le départ : « S’il y a une nouvelle organisation, qui va se faire, bienvenue à toute personne qui peut apporter à l’équipe nationale, je ne suis pas éternel en EN. Je suis venu du BF, on m’a fait confiance, on m’a donné l’opportunité de travailler, et hamdoullah je suis aujourd’hui champion d’Afrique. On est là pour le football pas pour autre chose, je ne suis pas un parachuté. Cela fait d’ailleurs 9 jours seulement que l’on est rentré d’Egypte et au lieu de savourer ce titre, on préfère parler de démission de Zetchi, de Belmadi qui part, ou encore de Medane qui va être remplacé, toutes ces manœuvres sont faites pour nous salir. Il y a un BF qui va se tenir ce mardi, et des décisions vont être prises ».

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here