EN: Ces espoirs Franco-Algériens qui pourraient renforcer la sélection

0
6298

De nombreux jeunes talents franco-algériens émergent dans le monde du football en France. Ces jeunes espoirs possèdent également la nationalité algérienne et peuvent choisir de représenter l’Algérie en sélection.
Nombreux Franco-algériens, parmi les plus grands espoirs du football français, sont prêts à choisir la sélection algérienne pour leurs carrières internationales. Ils sont de plus en plus nombreux, encouragés par les expériences réussies avec l’Algérie des joueurs binationaux, à l’instar d’Andy Delort, Adam Ounas, Ismaël Bennacer et les autres.

 

Luca Zidane
Le fils de la star mondiale d’origine algérienne Zinédine Zidane aurait déjà pris la décision de représenter l’équipe algérienne de football. Le gardien de but âgé de 21 ans, qui évoluera cette saison au Racing Santander en prêt du Real Madrid, souhaiterait représenter en senior l’équipe nationale algérienne.

Luca Zidane pourra constituer le remplaçant idéal de Raïs M’Bolhi, qui s’apprête à prendre sa retraite internationale.
Maxime Lopez
Maxime Lopez, le milieu de terrain de 21 ans, serait enfin convaincu de jouer pour les Verts, après les sollicitations de plus en plus insistantes de la part de la Fédération algérienne de football.
Le pur produit de l’OM a déjà été approché par le sélectionneur algérien Djamel Belmadi, en février dernier. Mais le joueur aurait souhaité, à l’époque, ne pas précipiter les choses et se concentrer sur l’équipe de France espoirs. Aujourd’hui, les choses ont changé et le milieu franco-algérien serait très intéressé de faire partie de l’équipe d’Algérie.

Yasser Larouci
Le jeune latéral gauche du mythique club de Liverpool est la plus grande révélation de cette avant-saison pour le football algérien. Yasser Larouci a disputé son premier match en senior le 11 juin dernier, à l’occasion d’une rencontre amicale contre le Tranmere Rovers Football Club.
Pour ses premiers débuts avec les pros de Liverpool, l’arrière gauche de 18 ans a laissé une forte impression chez les observateurs. Larouci est très utile sur son couloir gauche, très bon défensivement et très précieux sur le plan offensif en multipliant les courses.
La Fédération algérienne de Football devrait suivre attentivement son dossier, puisqu’il est à la fois qualifié pour représenter l’Algérie – son pays de naissance – et la France.
Houssem Aouar
Le talentueux milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais Houssem Aouar, dont les parents sont d’origine algérienne, ne s’est pas encore prononcé définitivement sur la sélection avec laquelle il aimera évoluer. Selon ses proches, il aurait choisi la sélection algérienne pour ses parents algériens et pour son attachement à ses origines.
Le sélectionneur national a déjà exprimé publiquement son intérêt pour le jeune Lyonnais. Le feuilleton de « Houssem Aouar », qui a fait couler beaucoup d’encre dans la presse, n’a pas encore connu son épilogue. Mais, selon des rapports de la presse française « pour le moment Aouar préférerait l’Algérie plutôt que la France, mais ce n’est pas encore un choix ferme ».
Azzedine Toufiqui
Azzedine Toufiqui, un autre milieu de terrain, de mère algérienne et d’un père marocain, évolue en pro avec le Paris Saint Germain. Le joueur âgé de 20 ans a montré un grand potentiel avec son club.
Néanmoins, la nouvelle pépite du Paris Saint-Germain serait au cœur d’un nouveau duel entre la Fédération algérienne de football (FAF) et la Fédération royale marocaine de football (FRMF), pour le convaincre d’opter pour l’une des deux sélections.
Selon des proches du joueur, Toufiqui pencherait pour l’Algérie plutôt que le Maroc, malgré les sollicitations de la Fédération royale marocaine.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here