L’Europe ouvre ses portes aux joueurs du PAC

0
459

L’Europe ouvre la porte aux joueurs du PAC
C’est le tube de l’été !

S’il y a un club en Algérie qui est devenu un véritable exportateur de joueurs, c’est bien le Paradou AC, qui vend pratiquement chaque intersaison des éléments issus de son centre de formation à des clubs européens. Le dernier en date est Naïdji prêté à Gil Vicente (Portugal) le week-end dernier. D’autres éléments vont le suivre, prévoit-on, d’ici la fin du mercato estival.

Boudaoui a repris, en attendant…
L’une des révélations de la dernière CAN égyptienne, Hichem Boudaoui, qui a été sacrée champion d’Afrique à 19 ans seulement, a repris l’entraînement hier avec le PAC, après deux semaines de vacances, le joueur originaire de Béchar que plusieurs clubs du ventre mou de la L1 française pisteraient pourrait rallier l’Hexagone à tout moment, d’autant plus que la période des signatures en France n’expire que le 2 septembre prochain, prévoit-on. Milieu de terrain à la technique fine, Boudaoui répond au profil recherché par les clubs européens, outre ses qualités techniques, son jeune âge est l’autre atout en sa faveur.

Loucif, transfert imminent
Contrairement à Boudaoui qui s’est fait connaître au niveau international après sa participation à la CAN (il a été titularisé face à la Tanzanie, ndlr), Haithem Loucif, celui qui paraît aux yeux de tous comme le concurrent direct au poste d’arrière droit d’Youssef Atal, selon les bruits qui courent, sera transféré dans les prochaines heures dans un club français, ce qui va allonger la liste des joueurs formés et produits par la belle école fondée par les frères Zetchi Une école qui commence à récolter les fruits de sa politique ambitieuse, après avoir énormément investi dans ce projet, le moment est venu pour empocher des dividendes, néanmoins au-delà du gain d’argent, le mérite des fondateurs de cette académie est grand, car ils ont donné une belle leçon aux dirigeants qui préconisent la politique du résultat immédiat.

Une copie de Sol Beni
Si aujourd’hui le PAC suscite l’admiration de tous de par la qualité de son centre de formation, cela rappelle forcément la belle époque du football ivoirien, après que l’académie Sol Beni eut vu le jour en 1994. Dirigée par Jean-Marc Guillou, cette académie avait formé et livré de futures stars telles qu’Yaya Touré, son frère Kolou ou Arouna Dindane, etc, les frères Zetchi ont dû copier le modèle Ivoirien, d’ailleurs Olivier Guillou qui est décédé à l’âge de 51 ans après une crise cardiaque, qui est le neveu de Jean- Marc Guillou, a été derrière l’éclosion de plusieurs talents sortis par le PAC, avec des entraînements pieds nus, en copiant une méthode qui a fait ses preuves à l’académie de Sol Beni, on se rend compte aujourd’hui de l’excellent travail de l’académie du PAC qui va nous surprendre, on l’imagine, par l’éclosion d’autres futures étoiles, ce qui sera utile à la sélection nationale qui devra puiser encore du riche réservoir du PAC.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here