EN: Djamel Belmadi va rester

0
3458

Au lendemain de la consécration de l’équipe nationale en Egypte, les Algériens n’ont pas eu le temps de fêter longuement ce sacre, lorsque la rumeur sur l’éventuel départ de Djamel Belmadi a enflé, le sujet alimentant même toutes les discussions des Algériens lesquels à l’unanimité écrasante ne souhaitent pas le départ du grand architecte du retour au premier plan de l’EN.
Fin du suspense, puisque selon nos informations, Kheireddine Zetchi le président de la FAF qui est en contact permanent par téléphone avec Djamel Belmadi n’entend pas se séparer de son entraîneur, allant jusqu’à même dire, ‘’je suis prêt à renvoyer tout le monde, pourvu que Belmadi continue avec nous’’, confiera le président de la FAF à ses proches.
Rendez-vous après l’Aïd
Lors de leur dernière communication, les deux hommes ont convenu de se rencontrer (on ignore le lieu ?) pour discuter des futures échéances de l’équipe nationale, s’ils ne se sont pas rencontrés avant, c’est parce que tout simplement que ce soit le président de la FAF ou le sélectionneur national, ils sont tous les deux en vacances actuellement. Après une longue saison éprouvante, ils avaient besoin de souffler un peu, cela d’après un proche de Zetchi, cette réunion aura comme seul ordre du jour la préparation des futures échéances qui attendent l’EN, ainsi que du projet que compte soumettre Belmadi à son responsable hiérarchique, il ne sera pas question, comme les rumeurs ont tendance à faire croire, de discuter de l’avenir de l’entraineur national.
La FAF a toujours répondu positivement à ses exigences

Loin de toute l’effervescence qui a secoué le monde du football en Algérie, après que les rumeurs annonçant le probable départ du sélectionneur national, la fédération n’a pas réagi, parce qu’au niveau des responsables qui gèrent notre football, on savait que ce ne sont que des spéculations, on était presque sûr que Belmadi continuerait sa mission, il faut dire que celui-ci a toujours bénéficié des pleins pouvoirs, le changement opéré au sein du staff médical à quelques semaines du début de la CAN, c’était son propre choix, idem pour la mise à l’écart de Haris Belkebla. A propos de cette mise à l’écart, la FAF avait dans un premier temps envoyé une convocation à Benkhemassa qui se trouvait en vacances à Barcelone mais Belmadi avait décidé d’appeler un autre joueur qui n’évolue pas au poste de Belkebla, à savoir Andy Delort, personne n’a trouvé à redire, le président de la FAF et ses collaborateurs ont toujours essayé de mettre le sélectionneur national à l’aise, avec le sacre africain, on peut dire que cette symbiose et ce respect mutuel entre les différents acteurs en équipe nationale ont donné leurs fruits avec ce sacre en coupe d’Afrique des nations.
Organigramme
Le mutisme affiché par Djamel Belmadi depuis le retour triomphal d’Egypte ouvre la voie à toutes les spéculations, l’on se demande d’ailleurs sur les conditions qui seront posées par le sélectionneur national à son président, bien que Zetchi est prêt à répondre favorablement à toutes ses exigences, il se dit çà et là que Belmadi souhaiterait modifie le personnel détaché directement à l’équipe nationale, sur ce point précis, d’ailleurs il écarterait tout compromis, réputé pour son intransigeance dans le travail, l’ancien joueur de l’OM veut s’entourer de personnes capables de le suivre dans son projet, qui consisterait à garder le trophée continental à la CAN 2021 du Cameroun mais plus particulièrement assurer la qualification à la Coupe du monde 2022 du Qatar.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here