« Branleur »? Boudebouz s’agace !

0
572

Après deux saisons en Espagne, Ryad Boudebouz retrouve la Ligue 1, l’ancien international algérien ayant signé à l’AS Saint-Etienne durant ce mercato. Du haut de ses 29 ans, le milieu offensif a vécu comme tout le monde la révolution des réseaux sociaux, les footballeurs étant désormais jugés en temps réel et vivant sous un microscope géant. S’il accepte cette intrusion dans la vie du vestiaire, Ryad Boudebouz avoue quand même qu’il s’agace de l’image que certains veulent véhiculer des footballeurs.

Et dans L’Equipe, le joueur de l’ASSE livre quelques vérités, histoire de montrer qu’entre la réalité de la vie réelle et celle virtuelle il y a d’énormes différences. « Tu rentres dans un vestiaire et les gens sont en train de voir ce que l’on dit d’eux sur les réseaux sociaux. Ils ne vivent plus avec leurs potes. Ce n’est pas ça, la réalité. Tes proches, eux, savent qui tu es. Ils me donnent cette force. Pas ceux qui te collent une image sans te connaître. J’ai gardé en photo un long message d’Angel Di Maria sur Instagram qu’il termine ainsi : « Beaucoup de gens disent que le football n’a rien à voir avec la vie. Je ne sais pas à quel point ils connaissent la vie, mais en football, ils ne savent rien ! » Il dit toute la vérité. Les gens pensent que les footballeurs sont des branleurs alors qu’on fournit beaucoup d’efforts qu’ils ne voient pas. Quand ils sont en vacances, nous, on travaille. Régime strict, hygiène de vie pour durer, on souffre tant pour prendre du plaisir », fait remarquer Ryad Boudebouz, qui ne comprend pas que l’on puisse réduire parfois les footballeurs aux images dévoilés sur les réseaux sociaux.

foot01


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here