Bennacer, que la nouvelle belle aventure commence !

0
536

Le meilleur joueur de la dernière CAN 2019, Ismaël Bennacer a repris en solo. L’international algérien a posté une vidéo sur ses comptes facebook et instagram où on le voit travailler seul sous l’œil vigilant d’un préparateur physique, il se donnait à fond et effectuait des exercices physiques intenses, le tout en tenue verte, celle de l’EN.

 C’est donc en vert et blanc que Bennacer a choisi de lancer sa saison avec le Milan AC, avant de vêtir le valeureux maillot rouge et noir du vieux club lombard, Bennacer a porté une dernière fois depuis la CAN le maillot qui lui a tant porté chance, il devra le ranger dès aujourd’hui lorsqu’il réintégrera le reste du groupe pour entamer les choses sérieuses. En effet, la presse italienne a annoncé que Bennacer attaquera le travail collectif avec sa nouvelle équipe dès aujourd’hui au Milanello, il essayera d’atteindre le même degré d’aptitude que ses nouveaux équipiers et se tenir prêt pour ce qui vient, car Milan a encore presque 10 jours pour préparer le match contre Udinese, les Rossoneri vont croiser le fer avec Cesena le 17 de ce mois en amical. Suffisant pour Marco Giampaolo pour donner du temps de jeu au lutin algérien ? Pas sûr, car la presse transalpine affirme que l’Argentin Lucas part favori, mais ce qui est en revanche sûr, c’est que le nouveau regista du Milan est attendu avec enthousiasme par la galerie, et le staff mais aussi par les medias, son arrivée relance officiellement la machine du rajeunissement stoppée un moment par la règle du fair-play financier, le staff va essayer de tout construire autour de lui, lui permettre d’être le constructeur, le regista qui manque au grand Milan depuis un certain…Gattuso.

Le nouveau Gattuso…

Dans les medias on essaye déjà d’imaginer le duo qu’il pourrait former avec Theo Hernandez, le gaucher de la maison, surtout si Bennacer préserve le poste qui l’a vu briller en Egypte. En tout cas, les éloges ce n’est pas ce qui manque, esquire.com, un site italien, a consacré à Bennacer un article où un tableau très positif a été tracé à cet ancien milieu d’Arsenal, l’auteur de l’article se demande comment les Gunners ont-ils pu laisser filer un tel élément, qualifiant Ismaël de complet. «Un réalisateur qui sait jouer avec une ou deux touches, qui soutient ses compagnons et sait jouer en triangles, qui décharge le ballon et se libère pour le recevoir à nouveau. Sans oublier le fait de tenir le cuir et résister pour le garder en se servant de son corps comme bouclier, puis en tournant rapidement et en évitant le marquage, ou en progressant soit en courant ou en délivrant des passes vers l’avant.»

 

competition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here