Belaili refuse un club de ligue 1 et reste toujours convoité

0
870

Recalé par l’OM, Belaïli a refusé Nîmes

Pendant et après la CAN, de nombreux clubs français se sont renseignés sur le dossier Belaïli. Un dossier très complexe à cause des nombreux intermédiaires qui parlent au nom du joueur avec ou sans mandat de représentation. Proposé à Zubizarreta par plusieurs agents, l’Olympique de Marseille a effectivement décliné une proposition de 2,5 millions d’euros début août. Dans le même temps, l’international algérien a été concrètement approché par Nîmes. Le projet sportif (jouer le maintien en Ligue 1) et l’offre financière n’ont pas convaincu le joueur qui a immédiatement repoussé l’intérêt de ce modeste club français. Un temps intéressé Bordeaux a vite lâché prise alors que Rennes et Nantes n’ont pas totalement abandonné le dossier.

Galatasaray et Basaksehir sont également à l’affût

Proposé également au Portugal et en Italie, Belaïli a également des touches sérieuses en Turquie. Ainsi, Galatasaray pourrait formuler une offre concrète à l’ES Tunis pour arracher la signature du milieu de terrain algérien mais ne semble pas disposer à lâcher une somme conséquente en guise d’indemnités de transfert et doit surtout dégraisser son effectif. Un agent français est actuellement en pourparlers avec le clan Belaïli et les dirigeants tunisiens pour trouver un terrain d’entente. Suivi également par Basaksehir, Belaïli pourrait atterrir chez le Vice-Champion de Turquie. Le club d’Istambul digère son élimination au tour préliminaire de la Ligue des Champions (par l’Olympiakos) et pourrait se renforcer en cas de départ de son vétéran brésilien Robinho (35 ans). L’avenir de Youcef Belaïli se dessine ainsi entre la Turquie et l’Arabie Saoudite. Une information semble néanmoins certaine, il ne portera plus le maillot de l’ES Tunis la saison prochaine…

la gazette du fennec


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here