CAN 2019: Pourquoi manque-t-il 400 000 dollars à la prime de l’Algérie ?

0
2911

La Fédération algérienne de football a reçu ces derniers jours la prime de consécration de la sélection nationale lors de la 32e édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée en Egypte. Selon le barème établi par la CAF et qui a été validé par le comité exécutif de l’instance, la FAF devait percevoir la somme colossale de 4,5 millions de dollars. Seulement, la FAF n’a reçu dans ses comptes bancaires que la somme de 4,1 millions de dollars. Autrement dit, il manquait 400 000 dollars. Et ce n’est pas uniquement l’Algérie puisque pour le Nigeria, il manquait à peu près deux millions de dollars. A la FAF, on s’est beaucoup interrogés sur le fait que 400 000 dollars manquent. Par la suite, il a été décidé de saisir de manière officielle la Confédération africaine de football afin de demander des explications. La FAF avait reçu juste après sa correspondance une réponse de la déléguée générale de la FIFA pour l’Afrique, la Sénégalaise, Fatma Samba Samoura, qui gère les affaires de la plus haute instance continentale. Cette dernière leur a fait savoir que la requête sera étudiée et qu’il y aura une réponse dans les prochains jours. Finalement, la réponse est venue rassurer la Fédération algérienne de football.

La CAF a retenu la somme par mesure de précaution concernant la billetterie
Il s’est avéré que la Fédération algérienne de football a reçu toutes les assurances de la part de la CAF. Cette somme de 400 000 dollars a été retenue par la CAF par mesure de précaution, en attendant les démarches de transfert d’argent relatif à l’achat des billets des matchs de la phase finale et qui ont été offerts gracieusement aux supporters algériens. Hormis la finale, la Fédération a pris en charge le dossier de la billetterie pour les trois matchs du premier tour, le huitième de finale, le quart de finale et la demi-finale, alors que pour la finale, ce sont les pouvoirs publics qui ont pris les choses en main en collaboration avec l’ambassade d’Algérie au Caire. Le payement des billets pour les matchs cités a été effectué par la Fédération via un transfert bancaire à partir d’Alger. Du coup, l’opération prendra beaucoup de temps allant jusqu’à deux mois et demi pour que le virement se fasse sur les comptes bancaires de la société chargée de la vente des billets «Tazkira».

L’histoire de la forte amende, une invention de certaines chaînes de télé
Par ailleurs, on tente parfois à induire l’opinion publique en erreur en inventant des histoires à dormir debout. Certains médias, se disant pourtant crédibles, ont tenté de véhiculer une information faisant état d’une forte amende imposée à la FAF à cause du mauvais comportement des supporters. Or, cette information relatée par certaines chaînes de télévision est complètement fausse. Certes, le public algérien s’est mal comporté lors de certains matchs de la CAN comme face au Kenya ou le Sénégal où certains ont utilisé des fumigènes, notamment lors de la demi-finale face aux Super Eagles du Nigeria, mais les amendes imposées à la FAF sont de 20 000 dollars au total ou un peu moins, ce qui prouve encore une fois la réalité des choses.

Les 400 000 $ seront versés à la FAF au plus tard au mois d’octobre  
La Confédération africaine de football a tenu à rassurer la Fédération algérienne de football que cette somme 400 000 dollars sera versée dans les prochains jours, une fois que la Fédération hôte, par le biais de son comité d’organisation, aura confirmé la réception des sommes représentant la vente des billets pour le public algérien. En principe, la Fédération égyptienne présentera à la CAF le rapport détaillé concernant les dépenses et les recettes, deux mois après la finale, comme le stipulent les statuts de la CAF, soit à partir du 20 septembre. Du coup,  début octobre, la FAF recevra le montant restant, sans polémique !

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here