Zetchi très en colère contre Batelli

0
2714

Comme il fallait s’y attendre, la sélection nationale olympique s’est fait éliminer à Sétif face à une très séduisante équipe du Ghana. Malgré le résultat laborieux au match aller à Accra, les Verts ont chuté à domicile face aux Black Stars, habitués à réussir les missions impossibles. En regardant le cours du match, on s’aperçoit vite de la différence de niveau entre les deux équipes, l’état d’esprit et beaucoup d’autres choses. A un certain moment, on a vu le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, dans la tribune officielle, très inquiet par rapport au résultat du match. Au coup de sifflet final, il était tout simplement inconsolable, lui qui misait sur cette équipe olympique pour améliorer le bilan sportif de son mandat, après la consécration de l’équipe A en Egypte. Selon des sources proches du président, Kheireddine Zetchi, ce dernier est en colère  contre le technicien français, Ludovic Batelli, sélectionneur de cette équipe U23 et directeur des équipes nationales. Certaines voix annoncent même que Zetchi pourrait sacrifier Batelli très prochainement, surtout que ce dernier dirigera l’EN A’ ce mois-ci en double confrontation aller-retour face au Maroc pour se qualifier au CHAN. Dans le cas où Zetchi venait à sacrifier Batelli, il faut savoir qu’il aura commis la plus grosse erreur de son premier mandat à la FAF, car Batelli reste un des techniciens français les plus compétents en matière de formation et n’est plus à présenter, il suffit uniquement de voir son passé. Autrement dit, le problème est en nous tant que les clubs ne forment pas de joueurs !
L’élimination des Olympiques, c’était au Ghana
Le scénario de l’élimination était prévisible car, en face, il y avait le Ghana et ce n’était pas n’importe quel adversaire. Ça reste une équipe de traditions chez les jeunes catégories où les consécrations sont d’un nombre important. Puis, l’élimination des Verts était à l’aller malgré ce score trompeur (1-1). A l’aller, les Algériens ont été massacrés par l’arbitrage qui les a privés d’un pénalty valable. L’arbitre a aussi donné un coup de pouce aux locaux et donc, les deux équipes n’étaient pas à chances égales.
Il a été désigné en catastrophe et il n’a pas eu le temps suffisant
Pour revenir à Ludovic Batelli, il faut savoir qu’il a été désigné en catastrophe, après la démission de Boualem Charef, l’ancien DEN. La démission de ce dernier a été un coup dur pour la FAF qui a misé sur lui pour améliorer les résultats des jeunes. Finalement, ni les U17 ni les U20 ne se sont qualifiés aux CAN. Charef qui n’a pas apprécié certaines décisions du président Zetchi a claqué la porte. Ce dernier devait donc ramener rapidement un entraîneur. Il jette son dévolu sur Ludovic Batelli. Un choix à saluer car c’est un technicien qui jouit d’une bonne réputation mais aussi les résultats parlent pour lui. Mais un problème s’est posé, le fait qu’il soit sous contrat avec les Emirats Arabes Unis. Donc, il est resté à travailler discrètement pendant trois mois, jusqu’en mars dernier, alors que le premier rendez-vous des Olympiques était en juillet dernier face à la Guinée Equatoriale. En un si court laps de temps, on ne peut jamais préparer une équipe, monsieur Zetchi !
Un champion d’Europe avec les U19 français…
Ludovic Batelli est un champion d’Europe avec les moins de 19 ans français en 2016 en Allemagne. Et pour devenir champion d’Europe, Batelli avait cette même équipe en main depuis 2014 soit chez les moins de 18 ans. Deux ans de travail ont été conclus par une consécration européenne. Or en Algérie, il n’a eu jusqu’à présent que six ou sept mois de travail.
… Il a été le premier à faire confiance à Mbappé et Pogba
En France, Batelli est connu pour sa vision et surtout le suivi des petits joueurs. Il a été l’homme qui a fait confiance en premier à Paul Pogba et Kylian Mbappé, sans oublier Marcus Thuram qui a fini par rejoindre le Borussia Mönchengladbach cette saison pour jouer au côté de Ramy Bensebaïni. En outre, Zetchi doit accorder du temps à Batelli et ne pas se précipiter à le limoger et ramener un autre coach. Le travail se fait pour le long terme et même en cas d’une autre élimination de nos A’, ce qui est très fort probable, le chemin ne s’arrêtera pas là, il faudra penser aux prochaines échéances car pour les A’, à titre d’exemple, Batelli ne sera pas responsable de leur échec et le président en connait parfaitement les raisons…

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here