EN: L’équipe de Belmadi proche d’un record

0
3005

Invaincue depuis 13 matches, la sélection algérienne n’est pas loin d’égaler la meilleure série d’invincibilité de son histoire.

En juillet dernier, la sélection algérienne est montée sur le toit de l’Afrique. Un accomplissement de taille et derrière lequel elle courait depuis vingt-neuf ans. Djamel Belmadi et ses hommes ont dépassé toutes les attentes en s’adjugeant cette deuxième étoile tant convoitée, suscitant la fierté et le bonheur de tout le pays. Mais, vu que la compétition du haut niveau est un éternel recommencement et qu’il n’y a point de repos pour les guerriers -et encore moins pour ceux du désert-, il y a besoin de vite se remobiliser et repartir vers d’autres conquêtes.

Les objectifs qui se présentent aux Verts c’est les éliminatoires pour la CAN 2021 et la Coupe du Monde 2022. Ses échéances sont imminentes et le retard à l’allumage est interdit. Cependant, le calendrier des rencontres, qui s’étire sur de long mois, fait que les champions d’Afrique vont devoir patienter avant de retrouver l’adrénaline des grands matches à enjeux et sans filet, où l’envie de faire respecter son rang s’entremêlera à la crainte d’un faux-pas pouvant être préjudiciable pour la qualification.

Alors, il y a le besoin de se trouver un défi à court terme pour ne pas se reposer sur ses lauriers, à fortiori lors des rendez-vous amicaux, comme ceux qui se présentent à nos Fennecs en ce mois d’octobre. Jeudi prochain, ils défient la RD Congo à domicile, puis cinq jours plus tard ils croisent le fer avec la Colombie à Lille. Et parmi les challenges que nos internationaux pourraient se fixer dans l’optique de ces empoignades il y a celui d’étirer leur série d’invincibilité.

Pour chasser définitivement les comparaisons avec l’EN de Kermali

Cela fait 13 matches consécutifs que l’Algérie n’a plus connu la défaite. La dernière fois c’était à Cotonou au Bénin il y a presque un an (1-0). Depuis, la bande à Belmadi a obtenu que des résultats positifs, signant 10 victoires et 3 matches nuls. Une série impressionnante, qui en dit long sur la brillante dynamique de cette équipe, mais qui n’est pas encore la meilleure de l’histoire de cette sélection.

Car oui, par le passé, l’Algérie a déjà fait mieux. C’était entre 1989 et 1991, et cela coïncide avec le premier titre continental de l’équipe nationale. Entre leur défaite contre l’Égypte, en barrage du Mondial 1990, et l’accroc contre l’Iran lors de la Coupe Intercontinentale des Nations (1-2, au match aller), ils avaient enchainé 15 matches sans le moindre revers. Une marque qui tient toujours, et qui valorise l’immense travail accompli à l’époque par Abdelhamid Kermali et ses ouailles.

Les Fennecs avaient alors amélioré de six unités le précédent record (*), qui datait de 1978 (9 matches sans défaite). Sachant que la glorieuse équipe des années 80, en dépit de tous ses exploits, n’a jamais fait, pour sa part, mieux que sept matches sans défaite (entre 1987 et 88).

Une source de motivation supplémentaire qui n’est pas de trop

L’EN actuelle a donc la possibilité d’entrer un peu plus dans l’histoire du football algérien. Si elle négocie bien ses deux rendez-vous du mois face aux Léopards et aux Cafeteros, elle sera définitivement l’égale de sa devancière, même si pour beaucoup d’observateurs il n’y a pas besoin de chiffres ou de quelconque série positive pour le décréter. Et pour Belmadi, qui est en toujours en quête du moindre levier pour transcender ses troupes et en tirer les meilleur quelles que soient les circonstances, il y a fort à parier que ce défi-là est tout sauf anecdotique.

(*) Seules les rencontres homologuées par la FIFA et face à des équipes nationales sont prises en compte.

dzfoot


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here