Belmadi contredit Beranoui sur l’état des pelouses Algériens

0
477

Une polémique est née sur les réseaux sociaux après les déclarations de Djamel Belmadi. Mardi, le sélectionneur national a contredit lors d’une conférence de presse les déclarations antérieures du ministre des Sports, Raouf Bernaoui, au sujet de la qualité des stades algériens.

« Je sais une chose : les stades qui existent en Algérie n’existent pas en Tunisie. Les stades qui existent en Algérie n’existent pas au Maroc. Et les stades qui existent en Algérie n’existent pas en Egypte. Et je pèse mes mots », avait affirmé le ministre des Sports dans une déclaration devant les médias.

Mais le sélectionneur national n’est pas d’accord avec le ministre. « Il y a un vrai souci de stade, un très gros souci de stade. C’est malheureux, j’ai vu le triste spectacle du match de la CHAN Algérie – Maroc. Il ne faut pas avoir peur de dire que moi j’en avais honte », a dénoncé Djamel Belmadi. « Les choses n’ont jamais évolué. On n’a jamais été entendu, ça n’a jamais été pris au sérieux », a souligné le sélectionneur.

« Ce qui s’est passé durant le match de la CHAN, ça faisait mal de jouer contre son voisin et d’avoir l’hymne national joué avec le téléphone sur Youtube qu’on branche au micro. L’éclairage qui s’éteint devant le président de la Fédération marocaine… Moi franchement ça me fait mal au cœur », déplore Djamel Belmadi, avant d’interpeler implicitement le ministre.

« Je ne sais pas comment les gens peuvent supporter tout ça et se disent… », a commenté le sélectionneur sans finir sa phrase. « L’amour propre pour son pays est la première des choses. Après on est là à critiquer nos voisins, on vient se montrer sur les plateaux télé, on vient inaugurer et couper des rubans et à la fin il n’y a pas de stade », a critiqué Belmadi, dans une référence à peine voilée à Bernaoui.

Le Dr Yacine Zerguini, vice-président de la commission médicale de la CAF, a réagi en se moquant des déclarations de Bernaoui.

tsa


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here