EN: Belmadi « On a joué à la maison « 

0
381

L’ambiance a été extraordinaire au stade Pierre-Mauroy hier, les Verts ont disposé d’une équipe colombienne redoutable, de quoi rendre heureux Belmadi qui en plus a apprécié l’ambiance dans laquelle s’est déroulé le match. 

«Super, c’était une très belle ambiance, très belle atmosphère, on s’est sentis à la maison, le stade était acquis à notre cause, les supporters ont fait un travail magnifique, ils ont supporté leur équipe, c’est  ce qu’on espérait, et voulait, rien à dire, il y a eu un petit incident à la fin avec ces deux hommes qui ont décidé de venir gâcher la fête, mais a part ça c’était super, on s’est crus à la maison.»

 

«Notre objectif, c’est la Coupe du monde»

Questionné en anglais sur ses objectifs avec la sélection algérienne après avoir atteint le sommet du football africain, Belmadi réitère son intention de jouer la qualifcation à la Coupe du monde, le tout en améliorant le plus possible son team. «Notre objectif, c’est d aller à la Coupe du monde, c’est notre premier objectif, on va essayer de prouver et s’améliorer chaque match, jouer la Colombie, c’était important car on attendait cette opportunité pour jauger nos capacités, c’était réussi mais on est encore à la recherche d’amélioration, l’objectif c’est d aller le plus loin possible, et les joueurs doivent être solides match après match, quelle que soit la qualité de jeu de l’adversaire, on a joué le Sénégal et des éléments comme Sadio Mané, maintenant on change, c’est positif.»

 

«Jouer des sélections mondiales, c’est bien mais il faut garder le contact avec notre quotidien en Afrique»

«Enchaîner ce genre de ce matches et ces résultats ce n’est pas tout les jours facile, c’est très important de jouer contre des teams africains, dès qu’on a la possibilité on le fera, on essayera de progresser en jouant des nations mondiales et rester en contact avec le quotidien que sont les équipes africaines, continuer à progresser c’est le message que j’ai envoyé aux joueurs après la CAN.»

 

«Il y a beaucoup de choses à développer»

Belmadi parle un peu de son projet et les bases de son travail, une année après le fameux match perdu au Bénin. «On a beaucoup de travail, on veut progresser, le deal que j’ai avec les joueurs c’est d’aller plus loin, repousser les limites, j’ai du mal à bosser dans un environnement vide, il doit être de compétition, on est loin d’être parfaits, on peut encore développer plein de choses, on peut s’organiser pour faire plus mal,  on peut être plus fluides dans le jeu, plein de choses.»

 

«Il faut avoir la capacité de jouer contre les petits et les grands de la même manière»

«La qualification à la Coupe du monde, cet objectif on  ne le perdra pas, en mars les matches vont arriver, les matches en Afrique sont très particuliers et difficiles, il n’y a plus de petites équipes africaines, le Botswana a perdu en Egypte 1-0, le 75e contre le 30e , donc il n’y a plus de petites équipes, il faut avoir cette capacité de pouvoir jouer et contre les petites nations et les grandes de la même manière, avec l’objectif de gagner, gagner, gagner et aller en Coupe du monde et avant ça il y a une coupe d’Afrique, mais l’objectif principal reste la Coupe du monde.»

 

«Voilà comment ont a arrêté Quadrado et Sanchez»

Queiroz a parlé de maturité, est-ce que vous pouvez parler de la même chose ? Belmadi rétorque : « On est devenus matures, la victoire de la gagne ; le succès amène de la confiance, c’est vrai qu’on a certaines certitudes dans la manière de défendre, la manière d’aborder les matches, dans la préparation des matches, il y a beaucoup de choses qui se font dans la préparation,  je vois que les joueurs sont capables d’appliquer les consignes, je vous donne un petit exemple,  aujourd’hui si on laisse Sanchez sortir le ballon côté droit avec Quadrado sur son vrai poste, couloir droit, car généralement il joue avec Queiroz milieu relayeur alors qu’il joue vraiment sur le couloir droit, si on laisse ces automatismes se mettre en place,  cette équipe fera mal et aujourd’hui on n’a pas vu grand- chose de Quadrado et de Sanchez, même si c’est un défenseur et il a une capacité de sortir le ballon, propre,  et ça on l’a étudié et je me rends compte qu’en annihilant ça on a bloqué.»

 

«Quand les joueurs appliquent les consignes, ça marche et ils y croient de plus en plus»

«Les joueurs en faisant ça, ça ramène des résultats et ils y croient de plus en plus, sur la préparation des matches on est assez performants, on peut faire mieux mais on s’est bien battus, après si cela s’appelle de la maturité, moi je suis plus sur la progression, sur la confiance, moi  je suis confiant car on travaille correctement, je suis confiant car on travaille bien.»

 

«Il y a un équilibre entre Benlamri et Mandi»

Belmadi evoque la complémentarité de la charnière Benlamri-Mandi. «Ils sont complémentaires car ils l’ont prouvé, ce sont des joueurs qui ont des qualités très différentes, vous allez sûrement penser que Benlamri c’est olus un joueur fort dans les duels, agressif, solide et Aïssa plus dans la relance et la construction du jeu, et bien il s’avère que les deux peuvent le faire, on a vu aujourd’hui Aïssa capable d’être agressif, et bien présent dans son poste de défenseur central, on a vu aussi Benlamri capable de travailler sur des balles travaillées, sur des appels précis,  un peu plus longs, je ne vais pas tout dire, mais il y a un équilibre entre les deux et ça fonctionne bien.»

 

«Intéressant de refaire un match à Nice, Marseille ou Paris»

«Il y a une forte communauté algérienne, vous avez vu l’engouement,  c’est le pays où il y a la plus grosse communauté algérienne, c’était un test,  les choses se sont bien déroulées, la communauté algérienne est toujours là … On nous a refusé certaines villes, mais aller jouer à Marseille, Nice ou à Paris, ça sera aussi intéressant à reproduire.»

 compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here