Boudaoui finalement prêté en janvier prochain ?

0
12558

Le jeune international algérien, Hicham Boudaoui, est en train de vivre des débuts difficiles à l’OGC Nice, où il compte que quelques bribes de minutes comme temps de jeu jusque-là.

Lors des précédents matchs du club de la Côte d’Azur, l’entraineur Patrick Vierra, n’a même pas fait appel à l’ex-milieu de terrain du PAC dans sa liste des 18. Il semble bien d’ailleurs que Boudaoui trouve des difficultés à s’adapter avec son nouvel environnement.

Même lorsque ce joueur a été aligné par l’entraineur national, Djamel Belmadi, lors du match amical contre la RD Congo à Blida, il y a deux semaines, l’enfant de Béchar est passé complètement à côté de la plaque.

Selon certaines indiscrétions, du côté de l’OGC Nice, où évoluent également les internationaux algériens, Youcef Atal et Adam Ounas, l’on songe sérieusement à prêter Boudaoui dès le mercato hivernal pour lui permettre de faire son apprentissage dans le monde professionnel avant de le récupérer lors de l’été. Il faut dire qu’à 19 ans, Hicham Boudaoui est une des plus belles promesses du football algérien.

En route pour l’égypte en juin dernier, Djamel Belmadi n’a pas hésité à écarter Nabil Bentaleb ou Saphir Taïder pour faire de la place à celui que toute l’Algérie regarde avec des yeux de Chimène.

Avant la CAN, le sélectionneur des futurs champions d’Afrique avait exprimé sa curiosité pour le natif de Béchar en poussant la comparaison : «Il me fait penser à Tigana. Pour ceux qui ne connaissent pas son jeu, je vous invite à regarder sur Internet. C’est un joueur très fin, très actif, très intelligent dans son jeu. Il ne perd pas un ballon. Il a l’air tout mince mais ne perd pas de duel. Il a un tel volume de jeu. Il est très propre dans son jeu à un poste clé. J’ai beaucoup d’espoir en lui.»

Depuis, le milieu relayeur de 19 ans a disputé 2 matches de la CAN en Égypte, et a inscrit son nom au palmarès. À 13 ans, Boudaoui a quitté le grand Sud algérien pour rejoindre l’académie du Paradou à Hydra, sur les hauteurs d’Alger.

Sept ans plus tard, Hicham Boudaoui devient un élément fort et ses qualités de relayeur font de lui une courroie de transmission indispensable. A lui maintenant de faire le nécessaire pour réussir sa nouvelle aventure en France et poursuivre son plan de carrière, lui, dont tout le monde lui prédit un avenir radieux.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here