Belmadi révèle qu’il a privé Mahrez d’un match à cause d’un retard de 30 secondes avant la CAN

0
1973

Dans un documentaire inédit qui sera diffusé par beIN Sports incessamment, l’entraîneur national Djamel Belmadi est revenu dans un entretien sur sa victoire à la CAN l’été dernier en Egypte.

La discussion a tourné autour du rôle de la star de Manchester City Riyad Mahrez dans ce sacre, un sacre qui n’est pas venu sans souffrance, d’ailleurs Belmadi a raconté comment le nouveau Riyad Mahrez s’est forgé cette personnalité qui est en train de faire ses beaux jours cette saison que ce soit en club ou en sélection.

 

«Riyad a regardé l’entraînement de loin comme un enfant»

En attendant la diffusion de l’intégralité du film documentaire, BeIN a diffusé hier la bande annonce où Belmadi raconte déjà un fait que les nombreux supporters de l’EN ne savaient pas. Il s’agit d’un incident survenu lors de la préparation effectuée à Doha avant la CAN, Belmadi avait en effet osé priver Mahrez d’une séance d’entraînement effectuée là-bas à cause de 30 secondes de retard, c’était la veille du match amical contre le Mali, que le joueur a d’ailleurs manqué : «Il est sorti 30 secondes après nous, nous on descendait, lui il est redescendu comme ça. Les joueurs m’ont dit ‘’wech coach, Riyad est là’’. Moi, j’ai dit au chauffeur de s’en aller.»

«Je l’ai privé même du match le lendemain»

Belmadi continue à raconter cette histoire anecdotique, il sait qu’en quelque sorte que c’est grâce à ça qu’il a poussé son joueur à assumer son nouveau rôle de capitaine plus tard : «Il a pris le taxi, il est venu, il a assisté à tout l’entraînement, il est resté à regarder comme un enfant ‘’meskine’’ il voulait rentrer, le pauvre, et il n’avait pas joué le match le lendemain, mais il y a des choses qui doivent être un peu plus importantes, les joueurs quand ils voient que c’est le capitaine, que c’est Riyad Mahrez, et qu’il n’y a pas de traitement de faveur…»

Les Egyptiens le savaient

Cette histoire que Belmadi raconte pour la première fois avait déjà été divulguée par les Egyptiens plus précisément par Ahmad Hassan, lors d’une conférence des légendes de la CAF au stade du Caire, il avait fait allusion à cet écart de Mahrez pour encenser Belmadi mais aussi tenter de déstabiliser une équipe qui était en plein dedans dans le bain de la compétition, reste à savoir comment et par qui cette mésaventure de Mahrez a été racontée à Hassan.

«Riyad est capitaine, il doit rester exemplaire»

Belmadi qui aime ce que son joueur est devenu depuis, a encensé ce dernier en parlant de son sérieux et son amour pour le foot, il précise que son attitude vis-a-vis du joueur à Doha était beaucoup plus pour le sensibiliser et lui rappeler qu’il est capitaine et montrer aux autres que même le capitaine n’est pas à l’abri d’une sanction : «Lui, il a un amour pour le football, au point où il peut rester des heures sur le terrain sans sortir et voudrait que les entraînements ne finissent jamais, après c’est le capitaine il doit être exemplaire», a-t-il expliqué.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here