EN: Un gros obstacle éloigne Rayan Ait Nouri de la sélection

0
920

Dans l’une de nos précédentes livraisons, on évoquait la problématique du poste de latéral gauche en sélection.

Le staff technique des Verts a sérieusement tremblé, il y a quelques jours, lorsque Bensebaïni a quitté le terrain blessé à la cuisse. La liste élargie des joueurs convoqués pour le prochain stage avait été déjà envoyée, et les délais d’envoi des convocations ont expiré. Ce qui veut dire qu’en cas de blessure grave du Constantinois, l’EN se retrouverait avec Abdellaoui comme latéral droit durant le stage où l’EN va jouer deux rencontres. Pourtant, en Europe, les latéraux gauches capables de jouer en sélection sont très nombreux. A l’avenir, l’EN peut opter pour d’autres éléments parfois très jeunes et efficaces, à l’image d’un Aït-Nouri qui ne cesse de faire parler de lui à Angers. A 17 ans, l’ancien joueur du Paris FC avance sereinement au point d’attirer les convoitises des plus forts, des clubs européens sont à l’affût et la presse française est persuadée qu’il est l’une des options de Leonardo au PSG.

 

Le surdoué chassé

La particularité de cette ‘’star précoce’’, c’est que son éclosion a eu lieu très tôt ; elle n’est pas passée inaperçue au point que le joueur, qui a signé son premier contrat pro (jusqu’en 2021) dans son club actuel en février dernier, a été ‘’chassé’’ par le célèbre agent portugais, Jorge Mendes, qui n’est autre que l’agent de Cristiano Ronaldo, James Rodriguez, Angel Di Maria, Falcao, etc.

L’arrivée de cet agent pour s’occuper de la carrière du Franco-Algérien a élevé sa cote. Il faut dire que le Portugais est connu pour avoir toujours de bonnes pioches. Ce n’est pas pour rien que le 11 octobre dernier, le quotidien britannique The Guardian a publié son nom au milieu d’une liste exhaustive de soixante joueurs U17, considérés comme les plus gros potentiels du football mondial, avant que des clubs comme la Juventus, Manchester City ou même Monaco ne soient associés au nom de ce joueur au vu des affinités existantes entre l’agent et ces écuries.

 

Offensive

En résumé, Jorge Mendes a pris le contrôle, et il ne se fait pas discret. En témoigne son passage, il y a 3 jours, au siège du club angevin. Il aurait entamé des discussions avec Saïd Chabane pour tenter de le transférer bientôt. Cette démarche nous montre à quel point le Portugais s’y intéresse lui-même. Un rapprochement qui pourrait éloigner le joueur de l’EN. Certes, Belmadi a évoqué ce cas, en affirmant que tant que le joueur est en équipe de France, avec laquelle il joue régulièrement d’ailleurs, il ne peut pas se projeter sur une éventuelle venue chez les Verts. Des propos qui reflètent une certaine frustration ; le cas n’est pas différent de celui d’Aouar. Il est même plus délicat au vu de l’immixtion de l’agent portugais, qui va jouer le rôle d’un contrepoids de taille dans la balance. On se souvient encore de l’affaire Fekir et comment l’union entre son président et son agent a pesé dans la balance. Le but était de le garder en bleu pour pouvoir mieux le vendre. C’est exactement cela qui risque de se répéter avec cet espoir qu’est Aït Nouri. Cette alliance entre le joueur et cet agent influent risque donc de rendre encore plus délicate la venue de ce joueur talentueux appelé ‘’le TGV’’ s’il rejoint un grand club dans quelques semaines ou même l’été prochain, tout en étant encore avec l’équipe de France. L’EN risque de le perdre définitivement, ce qui serait un autre grand gâchis.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here