Guardiola freine Mahrez dans son élan

0
861

La formation de Manchester City a enregistré, avant-hier, une victoire très difficile devant Southampton (2-1), pour le compte de la 11e journée de Premier League. Face à une équipe pourtant relégable, les Citizens, longtemps menés au score, ont dû attendre la 86’ pour valider leur victoire et se maintenir à cette 2e place au classement général derrière l’intouchable Liverpool. Malgré la physionomie de la partie, Riyad Mahrez, remplaçant de nouveau, n’a pas été du tout aligné par son entraineur, Pep Guardiola. Ce dernier a préféré notamment faire rentrer le jeune milieu de terrain Foden à la place de Bernardo Silva à la 84’, alors que le score était encore d’un but partout. Il aura fallu la sortie hasardeuse du gardien de Southampton à la 86’ sur un long centre de la gauche pour que Walker marque ce but libérateur. Un choix étonnant de la part du technicien catalan quand on sait que Mahrez marche sur l’eau depuis quelques semaines et a même été élu meilleur joueur du mois de septembre de Manchester City par les supporters. Le plus surprenant, c’est que l’international algérien n’a plus joué un match de Premier League depuis le 6 octobre dernier (60 minutes jouées Face à Wolverhampton). Connu pour sa philosophie de jeu et ses choix souvent surprenants, Guardiola, on peut le dire, freine littéralement l’ancien Havrais dans son élan.

Il lui fait perdre des points pour le Ballon d’Or africain
Malgré la situation qu’il traverse actuellement, Mahrez, qui a connu pire la saison passée, reste toutefois serein et patient, même s’il est en droit de demander des explications au vu du niveau de performance qu’il affiche depuis l’entame de la saison (3 buts et 8 passes décisives en 835’ jouées seulement jusque-là toutes compétitions confondues). Si la saison passée, Bernardo Silva affichait une forme éblouissante et semblait presque indétrônable, ce n’est pas vraiment le cas en ce début de saison, puisque le Portugais n’est plus aussi tranchant. Ajouter à cela l’Allemand Leroy Sané, gravement blessé, n’est pas disponible, ce qui devait profiter à Mahrez. Toujours est-il, avec ce choix de se passer de Riyad, Guardiola est en train petit à petit de l’éloigner du sacre du Ballon d’Or africain, quand on sait que de l’autre côté, Sadio Mané brille avec Liverpool. Celui-ci a guidé son club à la victoire avant-hier sur la pelouse d’Aston Villa en marquant le but de la victoire dans les ultimes minutes du temps additionnel. Nominé parmi les 30 meilleurs joueurs pour le trophée Ballon d’Or France Football, l’international algérien risque là-aussi de se retrouver parmi les derniers au classement final si Guardiola continue de le marginaliser ainsi.

Doit-il envisager un départ ?
On le sait, sous les ordres de Pep Guardiola, quand un nouveau joueur débarque au club, il lui faut au moins une saison d’adaptation, histoire de bien assimiler les consignes tactiques de l’ancien coach du Barça. De ce fait et avec le début tonitruant de Mahrez cette saison, on pensait que rien n’allait l’arrêter, sauf… les choix de son entraineur. Ne pas jouer la moindre minute des trois derniers matchs de Premier League disputés par les Citizens est une situation plus qu’embarrassante pour un joueur de la trempe de Mahrez, capitaine de la sélection d’Algérie vainqueur il y a moins de quatre mois de la Coupe d’Afrique des nations. Et il est clair que si cette situation venait à perdurer encore, le joueur sera en droit de se poser des questions sur son avenir. A bientôt 29 ans, le numéro 7 des Verts n’a plus de temps à perdre à rester sur le banc, lui qui peut prétendre jouer titulaire dans les plus grands clubs au monde. Un joueur comme Leroy Sané recruté durant l’été 2016 par MAN City à l’âge de 20 ans seulement avait fini par perdre patience et demander un départ lors du dernier mercato estival. Son transfert au Bayern Munich était quasiment bouclé, avant que sa grave blessure au genou ne fasse tout capoter.

Même les supporters de MAN City ne comprennent pas
Evidemment, les Algériens sont encore plus déçus de voir leur joueur fétiche sur le banc à chaque fois, eux qui ne ratent presque aucun match des Citizens depuis l’arrivée de Riyad au club durant l’été 2018. Et il n’y a pas qu’eux, puisque même les supporters de Manchester City ne comprennent plus les choix de leur entraineur de se passer des services de celui qu’ils ont élu meilleur joueur du mois du club en septembre. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, comme l’indique le média britannique, Manchester Evening News, nombreux d’entre eux ont exprimé leur agacement de voir Riyad sur le banc et ne pas être du tout incorporé au cours de ce dernier match face à Southampton, alors que l’équipe peinait à trouver des solutions devant. Pourtant, l’international algérien avait brillé face au même adversaire mardi dernier en match de Coupe de la Ligue anglaise. Une chose est sûre, c’est que Mahrez a besoin d’enchaîner les matchs pour être constamment au top. Le fait de le freiner ainsi dans son élan n’est ni une bonne chose pour le joueur, ni même pour son club. En attendant, le joueur devra s’armer de patience et montrer une force de caractère féroce pour ne pas perdre confiance en lui.

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here