EN, Halaimia: « Je rêvais de cette convocation

0
360

Retenu pour la première fois en sélection nationale, l’ancien joueur du MC Oran, Mohamed Réda Helaimia, qui a rejoint l’été dernier le club belge de 2e division, Beerschot VA, a accepté de répondre à nos questions et nous parler de cette convocation qu’il a tant attendue. Entretien avec le site du buteur :

Vous venez d’être sélectionné par Djamel Belmadi pour le stage de la sélection nationale en prévision des deux matchs face à la Zambie et le Botswana. On imagine que vous êtes heureux…
Evidemment que je suis très heureux. Franchement, ce fut une agréable surprise de voir mon nom dans cette liste pour le prochain stage. C’est un honneur pour moi ainsi que pour toute ma famille. C’est un rêve qui se concrétise. Cela récompense aussi le travail que j’ai effectué jusqu’à présent et me motive surtout à faire encore plus de sacrifices pour être à la hauteur.
Le fait d’avoir choisi de quitter le championnat algérien, l’été dernier, pour signer en Belgique, vous a permis d’intégrer cette sélection nationale. Un choix payant…
En effet. Je ne vous cache pas que mon objectif premier a toujours été de rejoindre la sélection nationale, encore plus maintenant qu’on est champion d’Afrique en titre. J’ai fait le choix d’aller en Belgique afin de continuer à progresser et taper dans l’œil du sélectionneur. On sait tous que, ces dernières années, pour pouvoir intégrer la sélection, l’idéal est d’être dans un club européen. El Hamdoulilah, je ne regrette pas mon choix.
Belmadi vous connait dans la mesure ou vous avez été retenu dans le groupe de l’EN A’ qui a affronté en amical le Qatar, en décembre dernier. Cela a sans doute facilité votre convocation, non ?
Coach Belmadi est connu pour être un entraineur juste et qui donne leur chance à tous les joueurs. Franchement, c’est un plaisir de pouvoir travailler sous ses ordres. A moi maintenant d’être à la hauteur et prouver à tout le monde que je mérite cette convocation.
Pour autant, la concurrence s’annonce rude en présence d’un joueur comme Youcef Atal qui brille fortement depuis deux ans…
A vrai dire, je suis très content pour Atal. C’est un bon gars et un joueur exceptionnel et il mérite ce qui lui arrive. Après, il est clair que les places en sélection sont toujours chères. A moi de convaincre le sélectionneur et ça sera à lui de faire ses choix. Ce qui est sûr, c’est que soit moi, Atal ou un autre, on travaille tous pour l’intérêt suprême du groupe.
Bien que vous faites vos débuts en sélection, il n’empêche que vous connaissez pas mal de joueurs actuels, notamment ceux qui sont originaires comme vous d’Oran…
Oui, je connais beaucoup de joueurs. Y en a avec qui j’ai déjà joué comme Ayoub Abdellaoui. Franchement, c’est une énorme fierté d’intégrer ce groupe et pouvoir côtoyer tous ces excellents joueurs. Je suis là pour apprendre et prendre des conseils.
Parlez-nous de votre intégration au club de Beerschot. Comment ça s’est déroulée ?
C’est vrai qu’au début, ça n’a pas été facile dans la mesure où je découvrais pour la première fois un championnat européen. J’ai dû m’adapter et rapidement me fondre dans le groupe pour pouvoir ainsi jouer un maximum de matchs et être à mon meilleur niveau. El Hamdoulilah, je sens que je progresse match après match et mes prestations sont là pour le prouver.
Vous avez même marqué votre premier but avec le club la semaine dernière face au KSV Roeselare en championnat…
Oui, en effet. J’étais très heureux, d’autant plus qu’il y a eu victoire au bout. C’est très motivant pour la suite.
On finira par cette question. Comment voyez-vous les matchs à venir face à la Zambie et le Botswana ?
Ce sont deux matchs difficiles. Vous savez, l’Algérie, après son sacre en Egypte, est désormais attendue par toutes les sélections. Il faudra être à la hauteur pour espérer obtenir deux victoires qui nous permettront de lancer idéalement notre campagne des éliminatoires pour la prochaine phase finale de la CAN. Je reste confiant.

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here