Pourquoi Guardiola ne fait pas confiance à Mahrez

0
3185

Après le dernier succès de Manchester City contre Chelsea, les medias ont tous salué la prestation de Ryad Mahrez auteur ce soir-là du but victorieux pour les Citizens.

Guardiola, quant à lui, n’a visiblement pas été épaté par la prestation de Mahrez, sa déclaration après le match a refroidi les humeurs, celles des medias notamment, il a déclaré que Ryad est capable de faire mieux. « C’était un but fantastique, ça reflète de la qualité », a déclaré Guardiola avant d’enchaîner : «Mais je veux plus de lui, Il peut faire plus, il peut faire mieux», a-t-il déclaré. Il faut reconnaître que ce n’est pas la première fois qu’il fait de telles déclarations, depuis le début de cette saison, et même l’année passée, Guardiola ne cesse de réclamer toujours plus de Ryad, il veut tirer le meilleur de lui, mais cela n’arrange pas forcément le joueur et ça ne convainc pas ses amoureux qui pensent qu’il a tout fait et que son niveau a atteint un niveau très proche de celui des autres équipiers.

 

Le mystère résolu

Jusqu’à hier, l’interrogation effleurait les esprits des fans de City et de Ryad, tout le monde voulait savoir pourquoi Guardiola lui préfère toujours Bernardo Silva, voire même le très jeune Phil Foden, il faut dire que depuis que ce jeune de 19 ans est entré dans la course aux places en attaque, le cas de Mahrez est devenu plus problématique, mais le mystère est désormais résolu après la parution hier sur le Manchester Evenenig News d’un article expliquant avec les détails les raisons des malheurs de Ryad dans son club.

 

Rancune sportive

Pep Guardiola va maintenant préparer son équipe pour une rencontre en milieu de semaine de la Ligue des champions contre Shakhtar Donetsk. City peut assurer sa qualification pour la phase des groupes avec une victoire sur l’équipe ukrainienne, la question que tout le monde se pose : est-ce que Mahrez va jouer ? D’après le media anglais, rien ne garantit cela, surtout que Ryad aurait, selon cette source, commis une faute jugée grave par Guardiola, une erreur qui peut être banale pour un autre entraîneur qui peut la zapper et se contenter d’avertir le joueur mais pas quand le coach s’appelle Guardiola. Ryad aurait donc récidivé, le match de samedi était l’occasion de le revoir pour la première fois titulaire en Premier League depuis la défaite (2-0) à domicile contre Wolverhampton le 6 octobre, selon le medias anglais, le match de Chelsea se serait sûrement joué sans Ryad si Bernardo n’avait pas été suspendu, des révélations qui en disent long sur le poids de cette erreur que reproche Guardiola à Mahrez. En effet, les faits remontent au match cobtre les Wolves perdu à domicile, cette partie qui a permis à Liverpool de prendre le large est restée en travers de la gorge du Catalan, il a même tenu Mahrez responsable de la défaite, à cause d’une faute de transmission du ballon, d’après The Manchester Evening news, Ryad se serait retourné alors qu’il était face aux défenseurs adverses, sous pression, il aurait fait une passe inutile vers sa défense, entre Walker et Otamendi, et n’était l’intervention réussie de Fernandinho, Jimenez l’attaquant des Wolves aurait ouvert le score, Guardiola a retenu cela, et juste après les 2 buts des locaux, il a décidé de le faire sortir.

 

Récidive

Le match contre Chelsea était donc l’occasion pour Mahrez de faire son mea-culpa, il a même été libéré par Belmadi dans ce but, mais Ryad n’a pas su, aux yeux du Catalan, se faire pardonner, pire, il aurait fait exactement la même erreur, une récidive de trop. Dans la même situation que contre les Wolves, Ryad sous pression d’Emerson a donné une balle en retrait qui est arrivée dans les pieds de Tommy Abraham, qui a remisé vers Willian, son tir est passé à quelques centimètres de la cage.

2 erreurs qui auraient pu coûter 2 buts, et Dieu, seul, sait comment Guardiola l’aurait sanctionné si l’adversaire avait réussi à les mettre dedans. Voilà qui résume la situation de Ryad à l’heure actuelle, selon le même media régional, cet différend d’ordre tactique et donc sportif est suffisant pour pousser Guardiola à éliminer Mahrez de ses plans pour le match contre les Ukrainiens ce soir, sauf s’il juge que le but marqué à Chelsea a un poids suffisant pour effacer l’effet de la fameuse récidive, réponse mercredi.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here