Le successeur de Riyad Mahrez suivi par l’ES Tunis

0
4798

S’il y a un jeune talent en Algérie qui est en train de faire l’unanimité autour de lui, c’est bien l’international junior de l’ES Sétif, Ishak Boussouf, que l’on considère déjà comme le digne successeur de Mahrez en sélection.

Ce jeune ailier attire déjà les convoitises, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger. Cette fois-ci, c’est l’ES Tunis qui se déclare prêt à casser sa tirelire pour s’offrir les services du joueur de 18 ans. Les responsables du club phare de la capitale tunisienne sont tombés sous le charme de Boussouf lors des rencontres de la coupe de l’UNAF clôturées le week-end dernier à Tunis.

 

En fait, le natif de Mila a montré d’énormes qualités avec les U19 et l’équipe réserve de l’ESS, très rapide mais surtout très technique a fini par être promu, cette saison, en équipe fanion.

Le jeune talent s’est montré décisif plusieurs fois avec les U19 mais aussi avec l’équipe réserve en championnat et en coupe d’Algérie grâce à ses buts mais aussi grâce à ses passes millimétrés. Ce jeune joueur dont on parle de plus en plus enchaîne en ce moment les bonnes prestations.

Même s’il n’est qu’au tout début de sa carrière et qu’il n’a toujours pas joué la moindre minute avec les professionnels (mis à part deux matchs amicaux et trois matchs officiels), les supporters de l’Entente comparent déjà Boussouf au talent de leur capitaine et international algérien Abdelmoumen Djabou, d’autres supporters le comparent à Mahrez à cause de la ressemblance dans le style du jeu des deux joueurs mais aussi dans le physique.

Le talent d’Ishak Boussouf a dépassé la méditerranée, il a tapé dans l’œil de plusieurs clubs étrangers à l’image du Havre qui était très intéressé par son profil en début de saison mais les négociations entre les deux clubs ont été rompues, le club ciel et marine n’était pas le seul puisque Hamilton en Ecosse qui est une académie assez connue était également intéressée.

La direction de l’ESS devra néanmoins faire vite pour le convaincre à prolonger son contrat, étant donné que ce dernier expire en fin d’exercice en cours, et du coup, la formation sétifienne pourrait bien rater un gros pactole si sa pépite venait d’atterrir au sein d’un club étranger l’été prochain.

 

https://www.footalgerien.com/convoite-tunis-ishak-boussouf-traces-de-mahrez/


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here