Meilleur joueur Africain, les pronostics de France Football

0
4405

Trois Algériens et un Marocain figurent dans la liste de 10 nommés pour le trophée de joueur africain de l’année. Que peuvent espérer Youcef Belaili, Ismaël Bennacer, Riyad Mahrez et Hakim Ziyech ?

La CAF a dévoilé la liste des 10 meilleurs joueurs du continent nommés pour le titre de meilleur joueur africain de l’année 2019. L’Algérie, qui a remporté la CAN, y place trois joueurs, Ismaël Bennacer (AC Milan), Riyad Mahrez (Manchester City) et Youcef Belaïli (Ahli Jeddah). Le Maroc est représenté par le joueur de l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech. Les autres nommés sont André Onana (Cameroun/Ajax), Kalidou Koulibaly (Sénégal/Naples), Mohamed Salah (Egypte/Liverpool), Odion Ighalo (Nigeria/Shanghai Shenhua), Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Arsenal) et Sadio Mané (Sénégal/Liverpool). Le vainqueur sera désigné le 7 janvier prochain en Egypte, lors du tirage au sort des éliminatoires au Mondial 2022 de la zone Afrique.

Youcef Belaili (Al-Ahli/Algérie)

Il est le grand favori pour le titre de joueur africain de l’année… dans la catégorie des compétitions interclubs. En somme, le meilleur joueur ayant évolué sur les terrains du continent lors de l’année 2019. L’Oranais a tout gagné avec l’Espérance Tunis (Championnat et Ligue d’Afrique des champions). Passé par des moments difficiles (suspension pour dopage), il a continué son incroyable rédemption sous les couleurs des Fennecs. Profitant de la confiance de Belmadi, il a mis sur le banc Yacine Brahimi grâce à sa régularité et à son volume de jeu. Lors de la CAN, sa vitesse, sa hargne et sa technique ont fait des ravages. Rappelé par Belmadi depuis plus d’un an, il est devenu un titulaire indiscutable avec cinq buts, quatre passes décisives et deux penalties provoqués. Attendu en Europe lors de l’intersaison dernière (Angers, Montpellier ou Marseille), Belaili s’est finalement engagé à Al-Ahli où il vit pour l’instant des débuts mitigés. C’est peut-être son seul mauvais choix sportif en 2019…

Notre pronostic : 6e

Ismaël Bennacer (AC Milan/Algérie)

Sur le continent africain, c’est la grande révélation de l’année. Ismaël Bennacer (22 ans) a éclaboussé la CAN de sa classe. Quasiment méconnu au début du tournoi, l’ancien Gunner a finalement été désigné meilleur joueur de la compétition. Toujours en activité, le milieu relayeur est un travailleur inlassable et précieux par la qualité de ses transmissions. Box-to-box, il s’est engagé à l’intersaison avec l’AC Milan contre 16 millions d’euros après une saison pleine de promesses avec Empoli. Bennacer va devoir confirmer mais il est déjà devenu incontournable et indispensable pour son sélectionneur, Djamel Belmadi.

Notre pronostic : 9e

Riyad Mahrez (Manchester City/Algérie)

Déjà titré en 2016, Riyad Mahrez, technicien hors pair, apparaît aujourd’hui comme le principal rival du favori au titre de meilleur joueur africain de l’année, Sadio Mané. Le Fennec a plusieurs atouts dans sa manche. A la différence de Mané ou Salah, il a complètement assumé son statut de star lors de la CAN 2019. Il a conduit sa sélection nationale vers le sacre en Egypte avec un but d’anthologie contre le Nigeria en demi-finales (2-1). En club, l’affaire se corse. Débarqué dans un effectif XXL où la densité dans son secteur de jeu est peut-être la plus élevée au monde, il a dû composer avec une concurrence féroce (Sané, Sterling, Bernado Silva, De Bruyne etc….) et également s’adapter à un nouveau logiciel de jeu. Depuis le début de saison, il est quasiment décisif (4 buts et 5 passes décisives en 11 matches) lors de chaque rencontre et termine l’année 2019 comme le joueur africain le plus titré (Premier League, FA Cup, League Cup et Community Shield). Il vient aussi d’atteindre la barre symbolique des 50 buts en Premier League lors de sa 177e apparition. Pour clore son année 2019, comme il se doit, l’Algérien a réussi à décrocher la 10e place au classement du Ballon d’Or FF.

Notre pronostic : 2e

Hakim Ziyech (Ajax/Maroc)

Faites place à l’artiste… Avec l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech a explosé tous les compteurs lors de l’année 2019. Le Marocain a été prépondérant dans le parcours de son club en Ligue des champions, ponctué par une demi-finale. Depuis le début de la saison, que ce soit dans son jardin en Eredivisie ou en C1, le Marocain est indécent. Ziyech a planté 7 buts et délivré 19 passes décisives (!) en 23 rencontres. Seule ombre au tableau et elle est de taille. Comme Nicolas Pépé ou à un degré moindre Mohamed Salah, il est passé complètement à côté de sa CAN, avec notamment un penalty raté en fin de match face au Bénin. Un échec qui va en grande partie coûter l’élimination au Maroc dès les huitièmes de finale. Pour Ziyech également, elle le prive sans doute d’une place dans les 30 nommés au Ballon d’Or FF.

Notre pronostic : 4e

Quel candidat maghrébin sera le mieux classé selon vous ?


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here