Andy Delort n’a-t-il pas eu confiance en Skuletic ?

0
751
Joie Andy Delort (Montpellier) avec Petar Skuletic (Montpellier)

C’est un débat qui anime depuis hier matin notre site : comment Andy Delort a-t-il pu oublier Petar Škuletić, seul au point de penalty, à la 80e minute du match à Lille? Si l’international algérien a forcément tort sur cette action puisque ne se concluant pas par un but, on peut se demander pourquoi il a privilégier l’option individuelle à la passe en retrait.

Aurait-il agit de même si Souley était à la conclusion? Difficile à dire, mais peut-être qu’inconsciemment Andy Delort n’a pas eu confiance en Petar Škuletić. Le serbe qui avait prier le fennec de lui céder un penalty à Strasbourg, finalement repoussé par le portier alsacien. Compliqué aussi de lui en tenir rigueur tant l’entrée de Škuletić reste une énigme quand toutes les composantes du club, de Laurent Nicollin à Michel Der Zakarian en passant par Damien Le Tallec, annonce son départ au mercato hivernal.

Comment reprocher à Delort un manque de confiance envers un joueur aux statistiques faméliques et dont tout le monde au club annonce partant? Cela n’excuse pas pour autant le choix d’Andy Delort, lequel porte à lui seul l’attaque Pailladine pendant que Gaëtan Laborde souffre encore avec ses deux petits buts inscrits à domicile, mais ça le rend peut-être un peu plus compréhensible.

ALLEZ PAILLADE


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here