Que cache le démenti de Zetchi ?

0
269

Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a dû recourir au site de sa fédération pour apporter un démenti concernant des rumeurs qui avaient annoncé un prochain retrait de la délégation de gestion accordée par son instance à la LFP.

Le malaise provoqué par la manipulation des dates des compétitions locales, notamment après l’annulation des compétitions, la semaine passée, à cause de la  présidentielle, a fait couler beaucoup d’encre. Une décision unilatérale du président de la LFP, qui avait pris la décision de programmer ces 2 dernières journées des championnats pros sans l’aval de tous les membres de la commission de la coupe, avait créé un nouveau malaise entre les deux camps. Cela a amené des médias à évoquer la présence d’une nouvelle bataille qui coûterait à Medouar la convention signée avec la FAF précédemment. Des affirmations qui ont fait réagir Zetchi contre toute attente.

 

Inhabituel

En effet, habituellement discret lorsqu’il s’agit de tels sujets notamment en ce qui concerne ses relations avec Medouar, cette fois, le président de l’instance fédérale a préféré communiquer pour démentir les écrits d’un journal national. Il rappelle que la multiplication des réunions, ces dernières semaines, avait pour but la programmation des 1/32 et 1/16 de finale de la coupe ainsi que les 2 dernières journées du championnat. «Il y a eu réunion entre les responsables de la commission de la coupe et ceux de la LFP.» Et de continuer : «Ils ont trouvé une solution pour les rencontres de la fin de l’année.»

«Entre Medouar et moi, il y a des désaccords, mais jamais de conflits»

Zetchi évoque par la suite ses relations avec le président de la LFP. «Quant aux relations, on est vraiment surpris de ce qui se dit. La LFP fait son travail dans des conditions difficiles», les a-t-il défendus. Et de continuer : «Les relations entre moi et le président, d’un côté, et les responsables de la FAF et ceux de la LFP d’un autre côté, sont très bonnes, mais comme partout, il y a des désaccords, c’est des divergences constructives, mais jamais il n’y a eu de conflits entre hommes, comme moi et Medouar. Il vit des pressions, on a vu qu’à cause des élections, il y a eu annulation des rencontres, il n’y pouvait rien, des changements qui nous ont obligés à changer la programmation. Certains médias ont écrit des absurdités, c’est dommage, on est en train de bosser. Il y a des divergences et il y en aura toujours, mais pas au point de provoquer une rupture.»

Cette sortie médiatique en cette période bien précise a étonné plus d’un, d’autant que Zetchi n’a jamais réagi de la sorte, même pas pour répondre à quelques exagérations de quelques chaînes télé, afin d’apaiser des tensions entre lui et Medouar ou entre leurs deux instances, cela n’est pas passé inaperçu, qu’est-ce qui a changé ? Certains affirment que ces propos pourraient cacher quelque chose, y a-t-il des tractations qui se passent dans les coulisses ? La pression  est-elle en train de changer de camp ? Un tas de questions à quoi on ne peut pas forcément répondre, on en saura plus dans pas longtemps…

compétition

 

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here