L’entraîneur des gardiens de la JSK s’exprime sur Salhi:  » Il a fait des choses graves »

0
804

Scandalisé par les propos tenus à son encontre par le gardien Abdelkader Salhi, l’entraîneur des gardiens Omar Hamenad a tenu à le remettre à sa place tout en menaçant de dévoiler tout ce qu’il a fait dans le cas où il continuerait à travestir la vérité.

«Si je dévoile ce qu’il a fait, il risque de mettre un terme à sa carrière», menace Hamenad  qui n’a pas voulu salir son ancien gardien et cela par respect à la JSK.

«Il devait partir avant, car il avait fait de graves choses»

Bien que l’entraîneur des gardiens de but des Jaune et Vert ait refusé de s’exprimer sur les écarts disciplinaires de Salhi et cela par respect à la JSK, il a confié néanmoins que son départ avant la fin de la phase aller n’est pas une surprise. «Il avait fait de graves choses et il devait partir avant», a affirmé Hamenad.

 

«Qu’il donne les détails qui ont précipité son départ»

Ne s’attendant aucunement à ce que l’ex-gardien du Chabab l’accuse injustement d’être responsable de son départ, alors que tout le monde sait qu’il avait l’esprit ailleurs depuis bien longtemps avant qu’il ne résilie son contrat, Hamenad le met au défi. «Le challenge qui m’attend avec mon club est plus important que lui. Il aura ma réponse au moment opportun, mais je le défie de donner les détails qui ont précipité son départ», a-t-il poursuivi.

 

«Qu’on s’affronte sur un plateau télé et qu’on se dise les vérités en face»

Même s’il n’a pas voulu entrer dans le jeu de son ancien gardien et cela pour mieux se concentrer sur le travail qui l’attend avec son équipe, Hamenad se dit prêt à l’affronter sur le plateau d’une chaîne de télévision pour que les gens sachent celui qui dit la vérité et celui qui ment. «Je suis prêt à l’affronter sur un plateau de télévision et qu’on se dise les choses en face.»

 

«Le seul problème qu’il a, c’est avec lui-même»

L’ayant accusé d’être la cause de son départ, Hamenad lui a répondu avec beaucoup de tact. «Il n’a eu de problème avec personne. Le seul problème qu’il a, c’est avec lui-même. On lui avait donné plusieurs chances mais il ne les a pas saisies. Dommage pour lui.»

 

«La concurrence avec Benbot n’était pas loyale, mais la saison dernière»

Rappelant que le gardien Oussama Benbot mérite largement sa place de titulaire au vu de tout ce qu’il a démontré depuis l’entame de la saison, Hamenad tient à rafraîchir la mémoire à Salhi qui jouait titulaire malgré ses passages à vide la saison dernière. «Salhi a dit que la concurrence avec Benbot n’était pas loyale, mais c’était la saison dernière et non pas cette saison. Benbot a bien saisi la chance qui lui a été offerte et il s’est montré à la hauteur de la confiance placée en lui, alors que lui jouait régulièrement la saison dernière malgré ses passages à vide», lui rappelle Hamenad.

«Il ferait mieux de se remettre en cause surtout qu’il est sans club»

Convaincu qu’il ne l’a jamais lésé, l’entraîneur des gardiens de but des Jaune et Vert lui conseille de se remettre au travail afin de trouver un club preneur au lieu de tenter de faire porter le chapeau aux autres. «Actuellement, il est à la recherche d’un club. Il ferait mieux de se remettre en cause et de travailler plus pour retrouver son meilleur niveau.»

 

«Il n’a qu’à voir Doukha, Moussaoui, Asselah et les autres» 

Maîtrisant parfaitement son sujet, Hamenad rappelle à Salhi qu’il a entraîné avant lui des gardiens qui ont fait leurs preuves. «Hamenad a sa carrière derrière lui et en tant qu’entraîneur il n’a qu’à voir les Doukha, Moussaoui, Asselah, Mazari et Benbot. Au lieu d’encourager un gardien qui progresse, certains encouragent les médiocres. Ce sont les joueurs qui s’adaptent à la méthode de l’entraîneur et non pas l’inverse», a conclu Hamenad.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here