Après un début de saison tonitruant Slimani baisse de régime

0
585

Après ses débuts tonitruants en L1 française Islam Slimani connaît de sérieux coups de pompe ces derniers jours.

Sa non-titularisation ce samedi pour la nouvelle confrontation avec Lille cette fois en championnat laisse penser que Leonardo Jardim qui est pourtant l’entraîneur qui l’a fait venir en Europe en 2013 et qui lui avait tendu une main salvatrice cet été alors qu’il était indésirable à Leicester, doit le rappeler, en le laissant sur le banc de touche, il y a des raisons pour expliquer cette mise à l’écart inattendue.

 

L’ASM évolue avec un seul attaquant de pointe

Contesté après le parcours accompli à l’aller par son équipe, Jardim s’est résolu à changer son  système de jeu en évoluant désormais avec un seul attaquant de pointe, entre sacrifier soit Islam Slimani ou le baroudeur Wissam Benyeder, le coach lusitanien n’a pas réfléchit une seconde, en écartant Slimani qui était dans le  collimateur après sa stupide expulsion le mois passé et le ratage de son penalty mardi dernier contre Lille aux 1/8 de finale de la coupe de la Ligue, d’ailleurs Jardim l’a fait sortir trois minutes après, néanmoins comme cité en haut de l’article, Jardim reste le mentor de l’international algérien, alors que dans la presse française on évoque le limogeage de l’ASM en battant Lille samedi par un score éloquent de 5/1, Jardim a peut-être sauvé sa tête et même temps celle de… Slimani car il est le seul entraîneur avec qui ce dernier peut prétendre retrouver la confiance et la forme physique qui les aiderait à regagner sa place dans l’équipe-type. Enfin à souligner que Jardim n’aligne depuis deux matches le duo Benyeder-Slimani ensemble, quand l’un rentre, il cède à l’autre sa place, comme ce fut le cas ce samedi avec l’entrée de Slimani à la 90’.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here