Le Betis ne lâchera pas Mandi

0
344

Après deux saisons de très grand niveau en Liga, le défenseur central algérien du Real Betis Séville, Aissa Mandi, est logiquement fortement convoité cette année. Champion d’Afrique avec les Verts l’été dernier en Egypte, l’ancien joueur du Stade de Reims, sous contrat jusqu’au mois de juin 2021, pourrait  bien atterrir dans une équipe du TOP 5  de la Premier League en Angleterre.  Ayant eu  vent  des intérêts des uns et des autres, le club andalou du Betis négocie avec son joueur  international algérien une prolongation de contrat. C’est ce qu’a révélé le célèbre  journal sportif espagnol  « El Mundo Deportivo » dans son édition du vendredi.

Sa clause libératoire fixée à 30 millions d’euros
Actuellement sous contrat, Aissa Mandi fait partie des éléments que la direction du Real Betis veut absolument prolonger pour tirer les dividendes d’un probable transfert définitif cet hiver. Une priorité selon les médias espagnols. Lié avec le Betis jusqu’au mois de juin 2021, Betis veut obtenir une obtenir une prolongation de  deux ans et faire signer à Mandi un nouveau contrat jusqu’au mois de juin  2023 contre une bonne clause libératoire.  Le club sévillan espère faire signer à son joueur algérien une clause libératoire fixée à 30 millions d’euros contre une revalorisation de salaire assez conséquente. On comprend assez nettement que Séville ne veut pas s’opposer au départ de Mandi mais n’entend quand même pas le libérer sans une bonne contrepartie financière, surtout que, depuis qu’il est arrivé en 2016, Aissa a connu une ascension fulgurante en Liga Espagnole.

Arsenal et l’Athletico très chauds sur son dossier
Véritable patron de cette défense andalouse, l’Algérien, Aissa Mandi, attire donc la convoitise des meilleures équipes en Espagne. En plus de Valence FC, le défenseur central de l’Equipe nationale, assez bon dans une défense à 4 et à 3 derrière, intéresse beaucoup l’entraineur de l’Athletico Madrid, Diego Simone. L’AS Rome en Italie et Arsenal sont aussi très chauds sur ce dossier de l’Algérien. Une chose est sure, Mandi pourrait quitter le Real Betis Séville cet hiver, surtout s’il accepte le deal de sa direction qui lui propose une prolongation contre un bon de sortie dès l’ouverture du marché hivernal, dans quelques jours.

 

le buteur

 

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here