Quand Belmadi parle des 23 champions d’Afrique

0
2389

Lors d’un entretien accordé à la Télévision algérienne, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, s’est confié sur ses 23 joueurs champions d’Afrique. Il a ainsi été appelé à commenter sur chacun de ses joueurs.

 

Lors d’un entretien accordé à la Télévision algérienne, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, s’est confié sur ses 23 joueurs champions d’Afrique. Il a ainsi été appelé à commenter sur chacun de ses joueurs.

« Atal est un bon défenseur agressif, mais aussi un joueur qui apporte beaucoup offensivement »
« Youcef Atal ? On sait que c’est un jeune joueur qui a beaucoup de caractère et d’envie. Il dépasse même ses fonctions. On sait que c’est un bon défenseur agressif, mais aussi un joueur qui peut beaucoup apporter offensivement. »

« Farès est un guerrier, et il a encore un avenir en sélection »
« Farès est un guerrier. On lui souhaite un prompt rétablissement, lui qui souffre d’une grave blessure aux ligaments croisées.  C’est un joueur de tempérament qui a encore un avenir en sélection. »

« Halliche ? C’est le sage et le joueur d’expérience du groupe »
« On n’a pas besoin de présenter Rafik Halliche. C’est le sage et le joueur d’expérience du groupe. Le destin a fait qu’il gagne la CAN en Egypte, là où son sang a coulé en 2009. Je suis vraiment content pour lui. »

« Boudaoui est arrivé avec beaucoup d’innocence en sélection »
« Hichem est arrivé avec beaucoup d’innocence en tant que personne d’abord ainsi que dans son football aussi. Il a été transféré à Nice, l’été dernier, et je lui souhaite bonne chance et beaucoup de progression dans sa carrière. »

« Bounedjah ? Les anciens sélectionneurs ont perdu beaucoup de temps pour s’être passé d’un joueur comme lui »
« Comment décrire Baghdad Bounedjah ? C’est comme une course contre la montre. Je dirais que les anciens sélectionneurs ont perdu beaucoup de temps pour s’être passé d’un joueur comme lui. Il a mis son empreinte lors de la dernière CAN en marquant en finale. Il joue avec le cœur et aime beaucoup son pays. »
« Mandi est un grand  professionnel »
« Aïssa Mandi est aussi un joueur très sage, que tous les entraîneurs rêvent de coacher. C’est un grand grand professionnel. »

« On n’a malheureusement pas un gardien qui puisse remplacer M’bolhi »
« Raïs M’bolhi ? Je vais parler à sa place parce qu’il ne parle pas beaucoup. Je ne dis pas qu’il est timide, mais plutôt qu’il a une forte personnalité. C’est une valeur sûre de la sélection. Il n’a pas 20 ans, et je dis qu’on n’a malheureusement pas, aujourd’hui, en termes de qualité, un gardien comme lui. »

« Dès le départ, j’ai dit à Mahrez que j’allais beaucoup m’appuyer sur lui »
« Mahrez est notre capitaine. Je n’ai pas trop envie de le présenter en tant que joueur car tout le monde le connait. Mais en tant que personne, et lorsque je suis venu ici, je n’ai eu besoin que d’un ou deux stages seulement pour se régler. Je lui ai dit que j’allais beaucoup m’appuyer sur lui. Il devait être un appui solide. Et ce qu’il a été. Il a voulu prendre ce brassard de capitaine juste pour avoir cette responsabilité. Dieu merci, il a été à la hauteur en procurant beaucoup de joie aux Algériens. J’ai l’honneur de travailler avec tous ces joueurs et, spécialement, avec Riyad pour son amour du football. »

« Zeffane veut être plus qu’un remplaçant de Atal »
« Zeffane es un joueur discret, une personnalité discrète. Très à l’écoute et qui a envie de donner et qui veut être plus qu’un remplaçant de Atal. Il a une force mentale énorme. »

« À ma première rencontre avec Zetchi, je lui avais demandé si Belaïli était interdit de sélection »
« A ma première rencontre avec Zetchi, je lui ai demandé si Belaili était interdit de sélection. Il était surpris par cette question, et de me répondre ensuite que non. Belaïli a certes commis des erreurs, mais il fallait savoir lui pardonner. On a eu un accord tous les deux. Je lui ai tendu la perche et c’était à lui de la saisir. Il a réalisé une belle CAN ».

« Tahrat ? Une personnalité que j’aime beaucoup »
« Tahrat, une personnalité que j’aime vraiment beaucoup. Il est venu dans un moment difficile en sélection. Malheureusement, il s’était blessé. Mandi a été par la suite repositionné en défenseur central. »

« Voilà comment Slimani aime qu’on le surnomme »
« Slimani, la légende ! Voila comment il aime qu’on le surnomme. Tellement décrié lorsqu’on a sorti la liste des 23. Ce qui a arrangé mes affaires, car c’est un joueur qui aime être dans ce contexte. Il aime jouer dans l’adversité. Il a une force de caractère que peut être personne n’a dans ce groupe-là. Il a cet objectif d’être le buteur historique de la sélection nationale. Ça serait pour lui une revanche sur la vie. »

« Bennacer est une personne très mature »
« Bennacer est une personne très mature. On aurait dit qu’il n’a pas son âge. C’est un énorme travailleur. Bien organisé dans sa vie. C’est un joueur pétri de qualités. Il attendait son heure avec impatience. »

« Doukha est un grand professionnel »
« Les choses sont déjà très claires en matière de hiérarchie des gardiens de but en sélection avec le trio M’bolhi, Oukidja et Doukha. Azzedine est un grand professionnel, plein d’énergie. Il a toujours cette volonté d’aider l’équipe. »

« Feghouli est peut-être l’un des joueurs qui vient de France et qui illustre le plus cet amour pour le pays »
« Feghouli est un de nos joueurs essentiels tellement il a cette combativité sur le terrain et cet amour pour l’Equipe nationale. C’est peut-être le joueur qui vient de France et qui illustre le plus cet amour pour le pays. Sofiane est un joueur que j’apprécie beaucoup et je suis content pour lui d’avoir décroché cette CAN avec nous. »

« Benlamri est le genre de joueurs qui est prêt à mourir sur le terrain »
« J’ai une pensée spéciale pour Benlamri. Pourquoi ? Parce que c’est un joueur qu’on peut mettre dans la même catégorie que Baghdad Bounedjah.  C’est un joueur qui n’a pas de temps à perdre.  C’est un joueur qui a été un peu lésé, et à qui on a collé une étiquette de joueur à problème. Quand on voit ses qualités, c’est un joueur qui est prêt à mourir sur un terrain pour son pays, mais aussi c’est un très bon joueur de foot qui peut sortir un ballon proprement. Il a une qualité technique au-dessus de la moyenne pour un défenseur central. Il forme avec Aïssa (Mandi) une charnière centrale des plus compétitives en Afrique. »

« Ounas est comme un diamant qu’il faut bien travailler »
« Ounas est un joueur pétri de talent. C’est vraiment le talent pur. C’est comme un diamant qu’il faut bien travailler. Généralement, le talentueux ne s’appuie que sur son talent et oublie qu’il y a du travail. S’il comprend cela, Il aura un avenir brillant devant lui. »

« Mehdi Abeid est un joueur de devoir »
« Mehdi Abeid est un joueur de devoir. Il est vrai qu’il a peu joué en sélection, que ce soit avec moi ou bien avec mes prédécesseurs. Malheureusement, il joue dans une position où certains joueurs ont fait leurs preuves, et qui fait que le milieu de terrain est cohérent. Mais il reste un joueur très important pour le groupe. »

« Bensebaini a fait une CAN énorme »
« Bensebaini est un jeune joueur qui a déjà montré certaines choses. Il a pu avoir certaines absences dans son jeu qui sont préjudiciables. Mais il a déjà une marge de progression. Il a aussi une polyvalence dans son jeu. Il a fait une CAN énorme. Puis techniquement, il est très fin. C’est un joueur qui a été très bien formé. »

« Brahimi a été purement sacrifié par la concurrence »
« Brahimi est une personnalité très attachante. Quelqu’un de très éduqué et qui est vraiment au service de l’équipe. Il a commencé comme titulaire avec moi, mais certaines blessures ont fait qu’il a raté certains matchs. Et il y a eu aussi l’avènement de Belaïli. Il a été purement sacrifié par la concurrence. Il a compris que l’intérêt collectif est plus important que l’intérêt personnel. »

« Andy Delort n’a pas encore eu l’occasion de pouvoir démontrer toutes ses qualités en sélection »
« Andy Delort a fait toutes les démarches personnelles avec la volonté de rejoindre l’EN. C’est ce qui prouve son attachement et son envie de rejoindre l’EN. C’est un joueur fort physiquement. Il a la rage de se battre sur tous les ballons. Il n’a pas encore eu l’occasion de pouvoir montrer toutes ses qualités en sélection. »

« Avec Guedioura, on a dépassé la limite de la critique »
« Guedioura, je le mets dans la même position qu’Islam (Slimani). Il a été totalement décrié à la sortie de la liste des 23. On a dépassé la limite des critiques. Il a reçu énormément de critiques méchantes. Il a encaissé ces critiques avant même de commencer à jouer, et prendre ça comme une force. C’est un joueur très important pour la sélection. »

« Oukidja sait qu’il y a un gardien titulaire »
« Oukidja sait qu’il y a un gardien qui est titulaire, en l’occurrence M’bolhi. Il sait aussi qu’il doit respecter cette hiérarchie, et faire en sorte que le gardien n° 1 soit mis dans les meilleures conditions. Il travaille très dur et a été d’une grande importance dans la vie du groupe.                                                                      Le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here