Mahrez et Belaili absents aux CAF Awards

0
2218

C’est demain soir qu’aura lieu la cérémonie de la 28e édition des CAF Awards à Hurghada en Egypte. Une cérémonie qui interviendra alors que l’Algérie est plus que jamais représentée.

C’est tout à fait logique lorsqu’on regarde le parcours de l’équipe nationale et des internationaux algériens dans leurs différents clubs durant l’année 2019. Cette édition des CAF Awards verra la présence de Riyad Mahrez, qui va lutter pour le Ballon d’Or africain, Youcef Belaïli qui va concourir pour le titre de meilleur joueur du continent pour les compétitions de club, Djamel Belmadi qui est bien parti pour être sacré meilleur entraîneur d’Afrique et enfin l’équipe nationale, qui ne devrait pas éprouver de problème pour remporter la distinction de meilleure formation africaine de l’année 2019. Cependant, Riyad Mahrez ne sera pas présent à la cérémonie puisqu’au moment où on remettra la distinction son équipe disputera la demi-finale de la FA Cup face à Manchester United. Un derby mancunien et Guardiola ne se permettra pas de laisser son principal atout partir pour une cérémonie de remise de prix. En revanche, les deux autres concurrents, à savoir le Sénégalais Sadio Mané et l’Egyptien Mohamed Salah seront bel et bien présents du moment que leur équipe avait disputé son match hier. D’ailleurs, les deux joueurs ont été ménagés par leur entraîneur, Jürgen Klopp, puisque Mané était remplaçant sans pour autant être utilisé, alors que Salah n’était même pas sur la feuille de match.

 

Zetchi pour représenter Belaïli

Il faut dire que les choses se présentent de la même manière pour Youcef Belaïli. Etant retenu par un match de la 11e journée de la Super Saudi Professional qui opposera Al-Hilal à son équipe Al-Ahly Djeddah à Riad demain à 18h30, Belaïli ne peut donc faire le voyage en Egypte. Du côté de la CAF, on a tenté de le persuader de venir assister à cette cérémonie d’autant qu’il a de fortes chances de remporter le titre de meilleur joueur de l’année dans les compétitions de clubs. La Confédération africaine a même envoyé d’après notre source un visa électronique à Belaïli mais il était impossible pour lui de répondre favorablement à cette invitation car la direction d’Al-Ahly Djeddah qui accorde beaucoup d’importance à cette confrontation contre l’un de ses rivaux pour le titre s’oppose catégoriquement à son voyage en Egypte. Belaili sera donc absent à cette cérémonie, évidemment même s’il ne va pas faire le déplacement, il espère remporter un des titres pour étoffer sa carte de visite personnelle, à cet effet Belaïli en apprenant que le président de la FAF Kheireddine Zetchi sera présent au Caire en compagnie de Djamel Belmadi compte sur le patron du football national pour le représenter et ramener dans ses bagages à son retour à Alger le trophée qui lui sera décerné avant de le récupérer au prochain stage de l’EN prévu en mars prochain car avec un calendrier démentiel qui attend Al-Ahly qui va disputer la Ligue des champions asiatique et les matches du championnat et la coupe du roi en Arabie Saoudite, Belaïli n’aura pas de temps libre pour bouger de Djeddah a-t-on appris.

 

 

Les chances des Algériens

Maintenant concernant les chances des Algériens, on peut dire qu’elles sont grandes. Si pour Belmadi les choses se présentent bien, Belaïli est largement favori devant l’Egyptien Tarek Hamed et son ancien coéquipier à l’ES Tunis, Anis Badri. Belmadi ne devrait pas éprouver des difficultés pour convaincre les votants devant le Sénégalais Aliou Cissé et le Tunisien Mouine Chaâbani, ou encore les Verts qui sont largement favoris pour le titre de meilleure équipe d’Afrique devant le Sénégal et Madagascar, il faut dire que pour Mahrez les choses sont plus compliquées devant les deux Reds, le Sénégalais Sadio Mané et l’Egyptien Mohamed Salah.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here