Guardiola repositionne Riyad Mahrez

0
4130

Tous les spécialistes connaissent l’attitude de Pep Guardiola et ses prises de décisions qui n’ont jamais fait l’unanimité, même si les résultats plaident en sa faveur. Là où il est passé, le technicien catalan a laissé des mécontents.

Et s’il y a un entraîneur qui a été très critiqué en cette première partie de la saison en Premier League, c’est certainement celui de Manchester City, Pep Guardiola. Malgré ses deux titres avec les Citizens en deux ans, l’Espagnol accuse le coup cette saison avec les 14 points de retard que son équipe a sur le leader, Liverpool. Premier constat, Manchester City est presqu’assuré de perdre son titre et Guardiola est même annoncé dans d’autres clubs en prévision de la saison prochaine, à l’image du Paris SG et de la Juventus. Cependant, beaucoup de spécialistes reprochent à Guardiola de laisser sur le banc de touche un joueur qui a souvent été décisif à chacune de ses entrées sur le terrain. Riyad Mahrez, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne jouit pas de la confiance qu’il faut de la part de son entraîneur. En continuant à ne pas compter sur l’Algérien, le technicien catalan a fait perdre beaucoup de puissance à son équipe. Les Citizens ont perdu énormément de points, permettant aux Reds de faire pratiquement cavaliers seuls dans ce championnat de Premier League, plus que jamais décanté avant même la fin de la phase aller.

 

Riyad dans son nouveau rôle d’attaquant axial

Il faut dire que Guardiola a toujours reconnu qu’il n’a pas donné le statut mérité à Mahrez. Devant cette situation, il devait trouver des solutions, qui pourraient permettre à l’Algérien d’être souvent sur le terrain. Lors des deux dernières rencontres de Manchester City, Mahrez s’est vu confier un nouveau rôle. Il a été aligné en tant que milieu axial, alors que d’habitude il est plutôt excentré sur le côté droit. Le capitaine des Verts n’a rien perdu de ses qualités et ce ne sont pas les deux offrandes lors des deux derniers matches qui vont le contredire. Riyad Mahrez, et malgré tout son talent, a été victime des choix biscornus de Guardiola. D’ailleurs, personne n’arrive à les expliquer, même le coach catalan ne trouve pas d’arguments à justifier ses choix à chaque fois que l’on expose la situation de l’Algérien au sein de son équipe. Il faut savoir que Guardiola l’avait déjà fait avec des joueurs comme Messi au FC Barcelone et Thiago Alcántara. Il n’a pas hésité à leur changer de positionnement sur le terrain, mais ce sont deux joueurs qu’il connaissait parfaitement, surtout qu’il les avait vus grandir à la Masia.

 

Pep veut-il éviter un autre épisode Ibrahimovic et Eto’o ?

Il faut dire que Guardiola n’a pas le droit de se permettre de perdre un élément aussi important que Riyad Mahrez. Les chiffres de l’Algérien contredisent les décisions de l’Espagnol puisque le premier se trouve dans le top ten des meilleurs passeurs d’Europe malgré un petit temps de jeu. Il n’y a qu’un seul joueur mancunien qui fait mieux que Mahrez, c’est bien le Belge Kévin de Bruyne. Guardiola doit certainement garder en tête ce qu’il avait fait avec des joueurs de grande classe lorsqu’il était au FC Barcelone. Il s’est même permis de mettre à l’écart des attaquants comme Samuel Eto’o et Zlatan Ibrahimovic. On se rappelle même de la fameuse phrase du Camerounais après sa libération par le coach du Barça. «Guardiola a permis à l’Inter de réaliser la meilleure affaire dans l’histoire du football», avait-il dit après le départ d’Eto’o à l’Inter Milan ou encore la déclaration d’Ibra sur son ancien coach : «En tant qu’entraîneur, il est extraordinaire. En tant que personne, il n’est pas un homme.» Pour Mahrez, on n’en est pas encore là, mais les cas d’Eto’o et d’Ibrahimovic montrent que le Catalan a vraiment des soucis à gérer certains dossiers.

compétition

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here