Selon son avocat, Cherif Mellal n’ira pas en prison

0
326

L’avocat de Cherif Mellal, Maître Larbi Meftah a affirmé dans une conférence de presse organisée lundi 20 janvier que le président de la JSK n’ira pas en prison. Il a fait savoir que ni lui ni son client n’avaient été convoqués au procès qui a eu lieu à Médéa. Il a en effet rappelé que le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) avait été condamné par défaut, sans même qu’il ne soit informé de la tenue du procès.

Me Larbi Meftah explique d’emblée que le jugement a été rendu par défaut alors que « ni le président de la JSK, ni la direction n’ont reçu une convocation conformément à la loi ». En fait, il précise : « Le président de la JSK et moi nous sommes présentés deux ou trois fois à l’instruction à Médéa. Ils nous ont envoyé des convocations. Nous nous sommes présenté et avons fait des déclarations devant le juge d’instruction. Nous nous attendions à recevoir des convocations pour le procès ».

L’avocat explique ensuite que « juridiquement quand le verdict est rendu par défaut, il suffit de faire opposition pour rendre le verdict nul et caduc ». A ce titre, il souligne que son client « était absent pour des raisons professionnelles et qu’il n’a jamais fui la justice ». Me Meftah affirme également que Cherif Mellal « se présentera de nouveau devant le tribunal » et qu’il est « sûr que la sentence va être annulée officiellement ».

Par ailleurs, dans le fond de l’affaire, l’avocat confirme que « le président de la JSK a reconnu qu’il y a eu des tentatives de corruption et qu’il a refusé de marcher dans les combines. Il a dénoncé toutes les tentatives et compte se défendre devant le juge ».

Pour rappel, le président de la JSK, Cherif Mellal a été condamné à six mois de prison ferme et 500 000 dinars d’amende. Le verdict a été rendu par le tribunal correctionnel de Médéa.

observalgérie

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here