Meziani : Lens, Lorient, Caen et Estoril me veulent »

0
491

Tayeb Meziani réapparaît, relégué en équipe réserve par la direction de l’EST et l’entraîneur Moein Shaâbani, il ne prend pas part aux matches de l’EST, seuls 6 joueurs algériens sur 7 dans l’effectif des Sang et Or sont opérationnels et peuvent jouer les matches de l’équipe pro.

Du côté tunisien, et selon des sources bien informées, on parle de raisons purement disciplinaires, le club a d’ailleurs décidé de mettre le joueur sur le marché, cela ne va pas à l’encontre du souhait du joueur qui ne cache pas son envie de changer d’air, il s’est exprimé hier au site kooora.com : «Oui, c’est vrai, j’ai décidé de quitter l’EST vers un club qui me donnera la chance de jouer», reconnaît-il. Meziani qui paraît pressé d’en finir avec le malaise vécu à Tunis se dit tout de même reconnaissant : «C’était une excellente expérience pour moi, j’ai gagné la Ligue des champions et plusieurs titres locaux, ça m’a permis aussi d’améliorer mes capacités technique et mentales, j’ai aussi joué des matches de haut niveau devant de grands publics, et là il est temps d’aller vivre d’autres sensations.»

 

«Pas question de rentrer en Algérie»

Le mercato algérien a pris fin avant-hier, Meziani n’est pas rentrée, et ce en dépit de l’intérêt que lui portaient quelques clubs à l’image de la JSK, mais ça n’a pas pu se faire, car en même temps le joueur n’est pas intéressé par ce retour : «Sincèrement, à l’heure actuelle, je n’y pense même pas, et je n’ai d’ailleurs pas d’offres, je préfère plutôt rentrer en Europe.»

 

«Je ne sais pas si je dois quitter cet hiver ou après»

D’après Meziani, ce ne sont pas les offres qui manquent, mais il reconnaît que c’est encore brouillé dans sa tête : «Il y a des clubs qui s’intéressent a moi à l’image de Caen, Lens ou encore Lorient ainsi que le club d’Estoril au Portugal, mais je dois reconnaître que tout est flou dans ma tête à l’heure actuelle, je ne sais pas si je vais quitter cet hiver, ou je dois attendre la fin de saison.»

 

«Le PAC s’est trompé quand il m’a prêté au HAC»

A la question de savoir s’il s’était trompé en quittant un peu tôt le PAC, Meziani affirme que l’erreur était celle de son club formateur, il le tient comme responsable de l’échec de son passage au Havre : «Non, ce n’est pas ça, mais je pense que la décision de me prêter au Havre n’était pas bonne, ça ne m’a d’ailleurs pas emballé, surtout qu’ils me voulaient pour leur équipe réserve.» Et d’enchaîner : «Cela a précipité mon souhait de quitter cette équipe, si j’avais signé pour 4 ans, je n’aurais pas cherché à m’en aller, et quitter l’Europe, je serais resté au Havre et tout faire pour arracher une place chez les A.»

 

«Voilà pourquoi l’Espérance préfère les Algériens»

L’EST s’est tournée vers la piste algérienne, Meziani explique : «Le secret, c’est qu’ils ont trouvé dans ces joueurs le talent et le sérieux sans oublier le fait que leur prix sur le marché est inferieur par rapport aux joueurs venant d’ailleurs.» Il donne aussi la raison du choix du joueur algérien d’aller jouer en Tunisie : «Il faut reconnaître que le rythme ici est largement supérieur, et c’est plus fort, sans oublier que les terrains sont dotés de gazon naturel, le fait de jouer en Tunisie donne aussi plus de possibilités de jouer en Europe et les pays du Golfe par rapport au championnat algérien.»

 

«Pour moi, Belaïli est le meilleur Algérien ayant joué en Tunisie»

Pour terminer, Meziani a rendu un hommage a Belaïli, il estime qu’il est le meilleur Algérien ayant évolué en Tunisie : «Il mérite son titre de meilleur joueur africain local, pour moi il est même le meilleur joueur algérien ayant porté les couleurs de l’EST et joué en Tunisie, il a gagné tous les titres possibles, je lui suis reconnaissant car il m’a aussi aidé à m’adapter à la vie tunisienne.»

compétition

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here