La sélection se rapproche pour Sofiane Hanni

0
357

La sélection (de nouveau) en ligne de mire

Sur le plan sportif, Al-Gharafa n’est peut-être pas la meilleure destination qui existe. Mais, pour Hanni, c’est peut-être la solution idéale qui pouvait se présenter à ce moment-là. Après l’exil dans le froid, quoi de mieux qu’une expérience au soleil, dans un championnat qui regorge beaucoup de ses compatriotes et dans un pays dont il est plus proche culturellement ? Les évènements lui ont donné raison. Difficile d’arguer du contraire alors qu’il postule pour le titre du meilleur réalisateur du championnat (il est actuellement 2e au classement, ex-aequo avec Yacine Brahimi et à deux longueurs du leader Bounedjah). Seulement deux Algériens avaient réussi à décrocher cette distinction auparavant. Bounedjah, bien sûr, et aussi Rachid Amrane (l’ex-star du MCO, passée par Al Ittihad de Doha).

Dans cette lutte à trois, on se gardera de favoriser un de nos représentants au détriment d’un autre. En revanche, on peut très bien souhaiter à Hanni qu’il poursuive sur sa lancée et confirme son retour en grâce. N’ayant pas encore atteint la trentaine, il peut se servir de cette expérience comme tremplin en vue d’une destination plus prestigieuse. On savait qu’il avait les qualités techniques dans cette optique, désormais on est certain qu’il a aussi les ressources mentales pour. Et ce qui pourrait l’aider à décoller du encore plus c’est un come-back en sélection nationale, tandis que sa 12e et dernière cape remonte à mars 2018. En mai dernier, il avait avoué que c’était l’un de ses objectifs, pour peu qu’il retrouve son rendement optimal. Aujourd’hui, force est de reconnaitre, qu’il n’a jamais été aussi proche de l’accomplir.

DZfoot.com

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here