Voici pourquoi Slimani n’a pas quitté l’AS Monaco

0
1147

Frustré par sa mise à l’écart, Islam Slimani n’avait plus la tête à rester à Monaco. Une fois que l’information a circulé, chaque jour on l’envoyait dans un club. Si certaines informations se sont avérées fausses, en revanche deux clubs souhaitaient bien l’engager cet hiver.

Il y a eu d’abord Aston Villa, qui a été refroidi par le montant à verser pour bénéficier d’un prêt du joueur pour seulement six mois, vint après la veille de la clôture du marché des transferts l’intérêt de l’Inter Milan, qui avait donné la priorité à Giroud (Chelsea). Toutefois, cette venue n’étant pas possible, le club lombard s’est rabattu sur la piste Slimani. Sans aller jusqu’au bout sur ce dossier, après avoir fait parler son talent durant la première moitié de la saison en inscrivant sept buts et délivrant huit passes décisives, on imaginait que Slimani ne manquerait pas d’offres une fois avoir réclamé son départ de l’ASM, mais s’il n’a pas trouvé un club acquéreur cet hiver, la faute incombe à l’ASM et à Leicester, dont il est toujours la propriété, explications :

 

Au début, on réclamait 7 M€

Vendredi soir, une des chaînes privées en France a consacré toute une émission pendant la soirée au marché des transferts qui fermait à minuit (sauf en Italie à 20h). Evidemment, on a débattu du cas Slimani. Selon un consultant qui exerce le métier d’agent en France, donc très bien informé sur tout ce qui est transferts, «au départ, Leicester réclamait 2,5 millions et Monaco 4,5 millions, soit un total de sept millions d’euros. Désolé, aucun club ne peut payer une telle somme pour un prêt de six mois seulement». Ledit agent précisera toutefois : «Jeudi, après s’être rendu compte que ce montant dissuaderait tout club acquéreur, les deux parties, à savoir Monaco et Leicester, sont tombées d’accord pour un montant de cinq millions d’euros, après avoir appris que l’Inter Milan serait venu aux nouvelles pour Slimani, jeudi d’ailleurs on pensait que ce transfert serait concrétisé, finalement il n’y a eu aucune offre des Milanais.»

 

Une mise à l’écart inexplicable

Jusqu’à minuit, vendredi soir, sur tous les plateaux des chaînes spécialisées en France, le cas Slimani a été évoqué, et tous les consultants et spécialistes dans le domaine des transferts, trouvent que Slimani est lésé par les choix de l’entraîneur de Monaco. «Désolé, on ne peut pas se passer des services d’un joueur que je considère comme le tube de l’été, eu égard à ses performances pendant la phase aller avec l’ASM», plaide un des consultants de la chaîne Canal + Sport. Durant cette même émission, on a comparé les statistiques de l’ASM quand Slimani jouait et lorsqu’il n’était pas aligné, des statistiques qui montrent bien qu’avec Slimani le club du Rocher marquait plus de buts. «Rendez à Wissam Benyeder son complice Slimani, ce duo marchait sur l’eau pendant plusieurs semaines, alors pourquoi se priver d’un tel atout», suggère l’un des consultants. Par ailleurs, selon des informations, la direction de l’ASM, consciente du potentiel de Slimani, aurait bloqué son transfert cet hiver, même si, pour des raisons précitées, aucune offre concrète n’est parvenue pour Slimani à l’ASM.

source: compétition

*


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here